LA COULEUR DE LA VICTOIRE (Race)

Publié le par corsu61

LA COULEUR DE LA VICTOIRE (Race)
LA COULEUR DE LA VICTOIRE (Race)
LA COULEUR DE LA VICTOIRE (Race)

Le 5 août 1936, Jesse Owens, un jeune athlète noir, était sacré champion olympique du 200m à Berlin devant un parterre de nazis et leur chef suprême, Adolf Hitler. Lors de ces Jeux, il obtint 4 médailles d’or (100m, longueur, 200m, 4x100m), devenant un mythe et un exemple pour le monde entier.

 

Notation : 16/20

 

Ma critique : "La couleur de la victoire" est un bon biopic, assez fidèle, de l'histoire du grand Jesse Owens. Très bien réalisé avec des moyens conséquents, il bénéficie en outre de décors et de costumes absolument parfaits. L'ambiance de l'époque, que ce soit l'évocation de la vie d'un noir aux Etats-Unis dans les années 30 ou l'ambiance et la tension entourant les jeux olympiques de Berlin, est restituée d'excellente manière. Cependant, le réalisateur Stephen Hopkins choisit de relater deux faits qui prêtent au doute : le fait qu'Hitler ait refusé de le féliciter personnellement (fait contredit par Owens qui raconta que le fuhrer le salua de loin) et celui qui narre la façon dont son principal rival, Lutz, l'aida lors de son troisième essai de qualification au saut en longueur (Owens avoua plus tard qu'il avait inventé cette histoire pour emplir de fierté le fils de Lutz, alors que son père venait de décéder). De plus, le fait que le président Roosevelt ait refusé de le recevoir afin de le féliciter dès son retour aux Etats-Unis est totalement passé sous silence (américanisme oblige !). Malgré ces trois petites anicroches et ses 2h15 de projection, ce film plaira aux amateurs de biopics et à ceux qui veulent découvrir la vie d'une des légendes de l'athlétisme.

 

Date de sortie en France : 27 juillet 2016

Date de sortie en DVD et Blu-Ray : Prochainement

 

Bande-annonce :

Publié dans BIOPICS

Commenter cet article