REQUIEM POUR UNE TUEUSE

Publié le par corsu61

REQUIEM POUR UNE TUEUSE
REQUIEM POUR UNE TUEUSE
REQUIEM POUR UNE TUEUSE

Lucrèce est tueuse à gages.
Spécialisée dans l'usage des poisons, et passionnée d'Opéra, elle va devoir s'acquitter d'un contrat difficile au cœur des Alpes Suisses. Sous les traits d'une chanteuse lyrique, Lucrèce devra se produire sur la scène du très select Festival d'Ermeux et tenter d'y abattre l'un de ses partenaires : le baryton britannique Alexander Child. Ce dernier, récemment acquéreur d'une distillerie en Écosse, demeure le seul obstacle à un projet de pipeline stratégique aux enjeux économiques considérables. Il vient de gagner un long bras de fer juridique contre la British Oil, qui n'a plus d'autre choix que de l'éliminer.
Pour compliquer le tout, le contre-espionnage français, informé de ce contrat, envoie Rico, ancien du Service Action, pour s'infiltrer dans l'orchestre, démasquer et effacer tous ceux qui en veulent à Alexander Child. Rico n'a aucune information sur la tueuse et il aura beaucoup de difficultés à la localiser au milieu de toute une galerie de portraits : un chef d'orchestre odieux, un ténor particulièrement orgueilleux et un directeur de festival étrangement stressé...
Au rythme des répétitions du sublime Messie de Haendel, c'est donc un chassé-croisé haletant qui commence...et pourrait bien finir en Requiem...pour une tueuse !

 

Notation : 09,5/20

 

Ma critique : Ce "Requiem pour une tueuse" va pouvoir peut-être tuer quelqu'un, mais cela ne peut être qu'un spectateur... En effet, sauf s'il vient de prendre un sachet de vitamine C, ce quidam risque fort de décéder... d'ennui. Tout dans ce film est lent. Du plus petit meurtre aux relations entre les différents protagonistes de l'histoire, tout se fait au rythme de l'escargot, et cela finit par peser sur l'ensemble. Même les comédiens peinent à croire en leur interprétation et cela se voit ! Les situations s'enchaînent donc avec plus ou moins de crédibilité, mais la progression de l'intrigue est trop molle pour passionner les foules (oubliez le suspense), malgré une bande originale d'assez bonne qualité. Restent alors les splendides paysages naturels et la beauté de Mélanie Laurent (Inglourious basterds, Le concert), mais c'est très loin de suffire.

 

Date de sortie en France : 23 février 2011

Date de sortie en DVD et Blu-Ray : 28 juin 2011

 

Bande-annonce :

 

Publié dans THRILLER

Commenter cet article