MOI, DANIEL BLAKE (I, Daniel Blake)

Publié le par corsu61

MOI, DANIEL BLAKE (I, Daniel Blake)
MOI, DANIEL BLAKE (I, Daniel Blake)
MOI, DANIEL BLAKE (I, Daniel Blake)

Pour la première fois de sa vie, Daniel Blake, un menuisier anglais de 59 ans, est contraint de faire appel à l’aide sociale à la suite de problèmes cardiaques. Mais bien que son médecin lui ait interdit de travailler, il se voit signifier l'obligation d'une recherche d'emploi sous peine de sanction. Au cours de ses rendez-vous réguliers au « job center », Daniel va croiser la route de Katie, mère célibataire de deux enfants qui a été contrainte d'accepter un logement à 450km de sa ville natale pour ne pas être placée en foyer d’accueil. Pris tous deux dans les filets des aberrations administratives de la Grande-Bretagne d’aujourd’hui, Daniel et Katie vont tenter de s’entraider…

 

Notation : 18/20

 

Ma critique : Palme d'Or au festival de Cannes 2016, ce "Moi, Daniel Blake" figure parmi une des oeuvres majeures du réalisateur Ken Loach. Humainement très fort en terme de solidarité, il souffle également un vent contraire en dénonçant l'inhumanité et l'indifférence de l'administration britannique. Le spectateur ne peut qu'être indigné et révolté par certaines scènes particulièrement choquantes, interprétée magistralement non seulement par le comédien Daves Jones (Inspecteur George Gently), mais également par l'actrice Hayley Squires (Polar Bear, A royal night out), particulièrement émouvante. Certains passages sont à la limite du soutenable (notamment celle dans la banque alimentaire, absolument prodigieuse) et l'on ne peut sortir de la salle que choqué devant une réalité dénoncée avec autant de talent. Ce film est encore projeté au sein de la 30ème quinzaine du film britannique de Bastia, ne le manquez sous aucun prétexte. 

 

Date de sortie en France : 26 octobre 2016

Date de sortie en DVD et Blu-Ray : 01 mars 2017

 

Bande-annonce

Publié dans DRAME

Commenter cet article