RAID DINGUE

Publié le par corsu61

RAID DINGUE
RAID DINGUE
RAID DINGUE

Johanna Pasquali est une fliquette pas comme les autres. Distraite, rêveuse et maladroite, elle est d'un point de vue purement policier sympathique mais totalement nulle. Dotée pourtant de réelles compétences, sa maladresse fait d'elle une menace pour les criminels, le grand public et ses collègues.
Assignée à des missions aussi dangereuses que des voitures mal garées ou des vols à l'étalage, elle s'entraîne sans relâche pendant son temps libre pour réaliser son rêve : être la première femme à intégrer le groupe d'élite du RAID.
Acceptée au centre de formation du RAID pour des raisons obscures et politiques, elle se retrouve alors dans les pattes de l'agent Eugène Froissard (dit Poissard), le plus misogyne des agents du RAID. Ce duo improbable se voit chargé d'arrêter le redoutable Gang des Léopards, responsable de gros braquages dans les rues de la capitale.
Mais avant de pouvoir les arrêter, il faudrait déjà qu'ils parviennent à travailler en binôme sans s'entretuer au cours des entraînements ou des missions de terrain plus rocambolesques les unes que les autres...

 

Notation : 10/20

 

Ma critique : "Raid dingue" est une comédie potache très inégale, ce qui nuit à l'ensemble. En effet, si la première partie (la formation à l'école de police) se révèle assez correcte et parsemée de quelques situations amusantes, la seconde partie nous plonge dans une histoire invraisemblable qui nous laisse penser que Dany Boon était en panne d'inspiration (et que dire du passage du château, absolument grotesque). Les gags sont lourds, déjà maintes fois usités, et si le jeu de François Levantal (Camping, L'affaire Pierre Chanal) et Patrick Mille (Going to Brazil, Crime d'amour) sort du lot, il est loin d'en être de même pour Yvan Attal (Do not disturb, Ma femme est une actrice), ce dernier en faisant des tonnes et devenant vite horripilant.  Le spectateur se retrouve donc à constamment surfer entre blagues de cirque et consternation. Dommage que Dany Boon n'ait pas réussi à maintenir un niveau de comique satisfaisant, alors que l'énergie d'Alice Pol (Supercondriaque, Un plan parfait), ainsi que l'ambiance bon enfant de l'ensemble, semblaient pouvoir emporter la mise... Une grosse déception.

 

Date de sortie en France : 01 février 2017

Date de sortie en DVD et Blu-Ray : 01 juin 2017

 

Bande-annonce

Publié dans COMEDIE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Angeline 06/03/2017 15:55

très beau blog sur les films et télé. un plaisir de me promener ici.

ROC 06/03/2017 12:48

Quelle critique cela ne donne pas envie de regarder le film. Pourtant la bande annonce fait penser à un bon moment et surtout sur la parité, en quelque sorte, au sein d'un tel groupe.
Dès que je peux je le regarde et je dirais si pour ou contre ta critique.
Bisous
Sylvia