ANNIHILATION

Publié le par corsu61

ANNIHILATION
ANNIHILATION
ANNIHILATION

Lena, biologiste et ancienne militaire, participe à une mission destinée à comprendre ce qui est arrivé à son mari dans une zone où un mystérieux et sinistre phénomène se propage le long des côtes américaines. Une fois sur place, les membres de l’expédition découvrent que paysages et créatures ont subi des mutations, et malgré la beauté des lieux, le danger règne et menace leur vie, mais aussi leur intégrité mentale.  

 

Notation : 08,5/20

 

Ma critique : Il va vous falloir une bonne dose de Guronsan pour vous tenir éveillé devant ce film bavard et d'une lenteur absolue. Se cachant derrière une espèce d'intellectualisme métaphysique, le réalisateur Alex Garland nous sert une soupe indigeste, ponctuée de très courtes scènes d'action censées nous mettre une quelconque pression. Il n'en est rien car ce ne sont pas les 4 minutes de frisson noyées dans les deux heures de parlotte qui vont réussir à nous arracher à notre torpeur. Natalie Portman (Léon, Black Swan) est absolument neutre dans son jeu et Jennifer Jason Leigh (Les huit salopards, La chair et le sang) est totalement sous-exploitée. L'histoire est tarabiscotée et n'offre, finalement, que peu de réponses, l'héroïne s'en sortant tellement facilement en répondant : "Je ne sais pas" à tout bout de champ. "Annihilation" est donc un divertissement qui pourra rencontrer beaucoup de succès devant un public de gastéropodes, mais peu dans celui des humains. En conclusion, si vous aimez les films mous du genou et multipliant les longs plans statiques, celui-ci est pour vous. Sinon, passez votre chemin. Ah, j'oubliais : la photographie est, elle, plutôt jolie.

 

Date de sortie en France : 12 mars 2018

Date de sortie en DVD et Blu-Ray : Prochainement

 

Bande-annonce

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article