AMERICAN NIGHTMARE 4 : LES ORIGINES (The first Purge)

Publié le par corsu61

AMERICAN NIGHTMARE 4 : LES ORIGINES  (The first Purge)
AMERICAN NIGHTMARE 4 : LES ORIGINES  (The first Purge)
AMERICAN NIGHTMARE 4 : LES ORIGINES  (The first Purge)

Pour faire passer le taux de criminalité en-dessous de 1% le reste de l’année, les « Nouveaux Pères Fondateurs » testent une théorie sociale qui permettrait d’évacuer la violence durant une nuit dans une ville isolée. Mais lorsque l’agressivité des tyrans rencontre la rage de communautés marginalisées, le phénomène va s’étendre au-delà des frontières de la ville test jusqu’à atteindre la nation entière.   

 

Notation : 12/20

 

Ma critique : Préquel de la fameuse saga, ce quatrième opus n'a hélas pas la qualité de ses prédécesseurs. Pourtant, tout démarre assez bien avec un scénario intéressant. Cependant, à part le tueur psychopathe franchement flippant, il n'y a aucun personnage qui nous passionne. Ils sont en général assez lisses et leur devenir nous est presque franchement égal. On attend donc les scènes de purge avec impatience pour voir si la violence des faits peut égaler ceux découverts dans les précédents films. Là aussi, déception car si certains passages sont rythmés et à la limite du gore, ils pullulent d'invraisemblances et ne sont notables que dans la seconde moitié du film. Et c'est là qu'intervient le principal défaut de ce long métrage : vingt dernières minutes à la limite de la niaiserie avec des dialogues crétins et la transformation soudaine d'un parrain de la drogue (costaud) en gentil sauveur héroïque, le tout copieusement pompé sur le mythique "Piège de cristal"...  On a donc l'impression de redécouvrir John McLane, sauf que le gars est noir, n'a pas son humour, mais porte le même tee-shirt... Bref, un divertissement mi-figue, mi-raisin, que vous pouvez regarder en laissant votre esprit d'analyse au vestiaire.

 

Date de sortie en France : 04 juillet 2018

Date de sortie en DVD et Blu-Ray : 14 novembre 2018

 

Bande-annonce

Publié dans THRILLER

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article