GLASS

Publié le par corsu61

GLASS
GLASS
GLASS

Peu de temps après les événements relatés dans "Split", David Dunn - l’homme incassable - poursuit sa traque de La Bête, surnom donné à Kevin Crumb depuis qu’on le sait capable d’endosser 23 personnalités différentes. De son côté, le mystérieux homme souffrant du syndrome des os de verre ,Elijah Price, est interné dans un hôpital psychiatrique. Les trois hommes vont finalement se retrouver au sein de cet établissement dirigé par une femme médecin aux desseins étranges...

 

Notation : 13/20

 

Ma critiqueAttention ! Comme le synopsis le laisse entendre, il est nécessaire d'avoir vu les films références pour regarder celui-ci (Split, Incassable). Dans le cas contraire, vous risquez de ne pas comprendre grand chose. De plus, force est de reconnaître qu'on est loin du climat anxiogène de "Split"... La trame met du temps à s'installer et l'attention du spectateur ne tient que par l'indéniable charisme du personnage de Kevin, de nouveau formidablement incarné par James McAvoy (Wanted : choisis ton destin, Reviens-moi). Ce dernier est toujours aussi impressionnant et il domine de loin le casting, pourtant bon, de ce long métrage. Peu de scènes marquantes jalonnent ce dernier et, à part si l'on est fan du genre, on arrive même à s'ennuyer quelquefois car l'ensemble est très bavard. Il n'y a guère que la dernière demie-heure, pourtant parsemée d'incohérences (il n'y a qu'à voir la façon dont sont gardés ces hommes ultra-dangereux) qui redonne du peps à l'histoire. C'est dommage car le sentiment de claustrophobie associé à la détention d'individus hors normes ouvraient tout un tas de possibilités, malheureusement peu exploitées.

 

Date de sortie en France : 16 janvier 2019

Date de sortie en DVD et Blu-Ray : 31 mai 2019

 

Bande-annonce :

Publié dans THRILLER

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article