UNE RENCONTRE

Publié le par corsu61

UNE RENCONTRE
UNE RENCONTRE
UNE RENCONTRE

Elsa écrivain, et Pierre, avocat, se croisent lors de la soirée de clôture d’un salon du livre : un regard, un briquet qui change de mains, des rires un peu trop nerveux, le frémissement d’une histoire possible… Une rencontre ? Sauf que la vie de Pierre, c’est d’abord sa famille : ses enfants et Anne, sa femme depuis quinze ans, celle qui l’aimera toujours, et qu’il aimera toujours, en dépit de la routine et du temps qui passe, il le sait. Elsa, de son côté, se reconstruit peu à peu suite à un divorce compliqué, se partageant entre l’écriture, ses ados qui grandissent trop vite, ses amies et une histoire légère comme l’air avec Hugo, son jeune amant. Pour elle, l’homme marié est un tabou et même pire : une erreur. Pourtant… Dès le premier regard, la rencontre de Pierre et Elsa s’inscrit dans une temporalité différente, comme si présent et futur possible se dédoublaient, s’entrechoquaient... jusqu’à créer une réalité où tout serait possible.

 

Notation :  14,5/20

 

Ma critique : Ce long métrage possède trois indéniables atouts : une bande originale de grande qualité, un esthétisme pointu et... la sublime Sophie Marceau (Joyeuses Pâques, Ne te retourne pas). L'histoire est simple, mais traitée avec efficacité, et le spectateur se laisse porter sans difficultés par la réalisation de Lisa Azuelos. C'est joliment fait, astucieusement monté, et tout un chacun pourra se faire sa propre opinion concernant l'aventure qui lie Elsa et Pierre (Le couple Sophie Marceau/François Cluzet est parfaitement crédible). Les seconds rôles, bien que vraiment optionnels, tiennent également la route et l'effet "quantique" de l'ensemble donne un air de poésie à cette histoire qui, finalement, peut, sans aucun doute, rappeler un parallèle à beaucoup de personnes... 

 

Date de sortie en France : 23 avril 2014

 

Date de sortie en DVD et Blu-Ray : 10 septembre 2014

 

Bande-annonce :

Publié dans ROMANCE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article