EL PERDIDO (The last sunset)

Publié le par corsu61

EL PERDIDO (The last sunset)
EL PERDIDO (The last sunset)
EL PERDIDO (The last sunset)

Brendan O'Malley a le shérif Stirbling à ses trousses car il a tué sa soeur. Il s'exile au Mexique, où il ne peut être arrêté, et se fait engager au sein du ranch de son ancien amour, Belle, aujourd'hui mariée. Le shérif décide de se faire embaucher lui aussi de manière à garder un oeil sur son fugitif et à ne pas perdre encore une fois sa trace... L'homme de loi ne tarde pas à être sous le charme de Belle qui elle semble s'éprendre à nouveau d'O'Malley, peu après la mort de son mari....

 

Notation :  10/20

 

Ma critique : Film renié par son réalisateur Robert Aldrich, et même par Donald Trumbo, son scénariste, "El perdido" est indéniablement un film cumulant les défauts. L'histoire est très moyenne, l'interprétation de Dorothy Malone (L'homme aux colts d'or, Ici brigade criminelle) est on ne peut plus théâtrale, le personnage de Stribling, joué par Rock Hudson (Géant, Le secret magnifique) est d'une fadeur à faire peur, Kirk Douglas (Spartacus, Le dernier train de Gun Hill) fait du pur... Kirk Douglas, et il n'y a plus que la jeune Carol Lynley (Bunny Lake a disparu, L'aventure du Poseidon) pour vraiment tirer son épingle du jeu. En ce qui concerne les dialogues, ces derniers sont assez insipides et les scènes de nuit, tournées en studio (et ça se voit !), ainsi que la musique quelquefois inadaptée, parachèvent de ruiner le film. Cependant, la dernière demie-heure est de meilleure facture et sauve l'ensemble d'un naufrage annoncé. De plus, le plaisir de retrouver ces légendes du cinéma hollywoodien ne se renie pas. Mais, et vous serez prévenus, on est bien loin d'un "Rio Bravo" ou d'une "Conquête de l'Ouest"...

 

Date de sortie aux Etats-Unis : 07 février 1962

Date de sortie en DVD et Blu-Ray : 20 avril 2005

 

Bande-annonce :

Publié dans WESTERN

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mike 31/03/2020 21:52

Eh bien, uni au personnage. Même si l'acteur lui-même est un peu fou. C'est incroyable de voir comment ils ont réussi à représenter une image aussi complexe. C'est devenu un sex-symbol