LA SERVANTE ECARLATE (The handsmail's tale)

Publié le par corsu61

LA SERVANTE ECARLATE (The handsmail's tale)
LA SERVANTE ECARLATE (The handsmail's tale)
LA SERVANTE ECARLATE (The handsmail's tale)

A la fin du XXe siècle, les Etats-Unis sont gouvernés par un mouvement intégriste de droite. La pollution, les accidents nucléaires et les expériences génétiques ont rendu la plupart des femmes stériles. Celles qui sont encore fécondes sont placées comme reproductrices aupres des chefs de la nation, les "Commandants". C'est ainsi que Kate, qui voulait s'enfuir, est enlevée à sa famille pour servir de reproductrice au Commandant Fred...

 

Notation :  14,5/20

 

Ma critique : Vous devez sûrement connaître la série télévisée, voici le film original de cette aventure futuriste aux forts relans dramatiques. Beaucoup d'entre vous auront vu la série avant ce long métrage, aussi y retrouveront-ils nombre de faits communs, mais ils seront également surpris par la différence de mentalité des "gouvernants". En effet, ici, ces derniers sont beaucoup plus tolérants vis à vis des serviteurs et l'ambiance qui règne est donc beaucoup moins lourde. Les scènes les plus choquantes sont édulcorées mais la dangerosité qui flotte dans l'air y est toujours aussi palpable. Un fait cependant est incohérent (je vous laisse découvrir lequel) et il est dommage que l'on ne nous fasse pas découvrir les colonies. Côté interprétation, le casting est de premier ordre : Natasha Richardson (Nell, Coup de foudre à Manhattan) - Faye Dunaway (Bonnie and Clyde, L'affaire Thomas Crown) - Elizabeth Mc Govern (Ragtime, Le choc des titans) - Robert Duvall (Open range, Le parrain) et Aidan Quinn (Légendes d'automne, Michael Collins). Alors, malgré le fait que ce film ait un peu vieilli, je vous conseille de le découvrir sans avoir peur qu'il vous dévoile la fin de la série (toujours en cours)...

 

Date de sortie en France : 20 juin 1990

Date de sortie en DVD et Blu-Ray : 11 décembre 2001

 

Bande-annonce :

Publié dans DRAME

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article