LES AMOUREUX SONT SEULS AU MONDE

Publié le par corsu61

 LES AMOUREUX SONT SEULS AU MONDE
 LES AMOUREUX SONT SEULS AU MONDE
 LES AMOUREUX SONT SEULS AU MONDE

Après dix-huit ans de mariage, Gérard Favier, un célèbre compositeur, est toujours aussi épris de Sylvia, son épouse. Après avoir fait la connaissance d'une jeune pianiste prometteuse, Monelle, le compositeur décide de la prendre sous son aile. Un jour, la presse à scandales prétend que le compositeur et sa protégée ont une liaison secrète. Monelle se prend à espérer gagner le cœur de Gérard. De son côté, Sylvia sombre dans le désespoir...

 

Notation : 14/20

 

Ma critique : Même si ce cinéma semble désormais un peu naïf au niveau du jeu des comédiens, il n'en demeure pas moins que ses histoires arrivent tout de même à captiver le spectateur. Certes, le phénomène du triangle amoureux n'a rien de bien nouveau, mais la façon dont est traitée ce récit est très correcte et nous rappelle le fonctionnement de la société française d'antan. De plus, retrouver un tout jeune Daniel Gélin (Les saintes chéries, L'homme qui en savait trop) est toujours sympathique. De plus, ce film se détache des autres grâce à une finesse du réalisateur Henri Decoin. En effet, ce dernier nous fait la surprises de nous proposer deux fins (une officielle et une alternative), ce qui a pour but de satisfaire tous les publics. Bien joué. 

 

Date de sortie en France : 15 septembre 1948

Date de sortie en DVD et Blu-Ray : 11 avril 2018

 

Bande-annonce

Publié dans DRAME

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article