CHE - 2EME PARTIE : GUERILLA (Guerrilla)

Publié le par corsu61

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/66/59/97/18996488.jpg


http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/66/59/97/18942296.jpg
http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/66/59/97/19023434.jpgAprès la Révolution Cubaine, la gloire et la puissance du Che sont au plus haut. En témoigne sa harangue enflammée aux Nations Unies, réitérant son engagement dans le combat du tiers-monde contre l'impérialisme américain. Plus qu'un soldat, le Che est devenu une figure glamour de la scène internationale. Mais, soudain, voilà qu'il disparaît. Pourquoi a t-il quitté Cuba ? Vers quelle destination ? Est-il en vie ? Le Che réapparaît en Bolivie, incognito et méconnaissable, oeœuvrant clandestinement à la constitution d'un petit groupe de camarades cubains et de recrues boliviennes censé amorcer la grande Révolution Latino-américaine. La campagne bolivienne est une ode à sa ténacité et à son sens du sacrifice. Elle nous permet de comprendre pourquoi le Che reste un symbole universel d'héroïsme et d'idéalisme. Son échec entraînera la mort du Che.

Ma critique : Ce deuxième opus de la vie du « Che » est différent du premier. Beaucoup moins politique, il s’'attarde principalement sur la vie du célèbre révolutionnaire lors de sa tentative d'’instauration d'’une guérilla en Bolivie, et ce jusqu’à sa fin inéluctable. Bénicio del Toro (Nos souvenirs brûlés, Che première partie : l’'argentin) est toujours impeccable, mais comme dans la première partie, le rythme est beaucoup trop lent et bavard pour nous tenir en haleine. Pourtant ce coup ci, le réalisateur Steven Soderbergh n'’a aucune excuse. En effet, l'’action se déroulant à 90 % au sein de la guérilla, il avait les moyens de nous passionner davantage. On ne voit que des guérilleros qui marchent, mangent, et parlent…. Quelques scènes ici et là, seulement dans le dernier quart du film, nous empêchent de nous endormir, mais rien de bien convaincant. Seul petit trait intéressant cependant, la mort du « Che », filmée comme si vous étiez à sa place. Film donc trop long, trop mou, qui intéressera les amoureux d'’histoire, mais qui rebutera les autres.

 
Date de sortie en France : 28 janvier 2009
Date de sortie en DVD : 08 juillet 2009 
Notation : /5

Bande-annonce :

 

Publié dans BIOPICS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Parier en ligne 06/03/2009 16:16

Merci pour la critique :)

corsu61 04/03/2009 23:13

il serait temps car ici, ce n'est pas la joie question temps... Je suis d'accord pour échanger. Biz

palilia 04/03/2009 20:56

allezje vais dire une bêtise : tu dis qu'à la fin, sa mort était filmée comme si on était à sa place. C'est horrible ça ! tu sais, quand j'étais petite, un jour on est venu nous dire qu'une grand-tante était morte. Je devais avoir 5 ans et j'ai demandé de quoi elle était morte. On m'a répondu "elle a arrêté de respirer". Sais-tu le nombre de fois où j'ai tenté de retenir ma respiration le plus longtemps possible au cas où ça m'arriverait ? affreux ! et je ne tiens pas plus de quelques secondes sous l'eau.
Mais j'étais un peu bête et je le suis toujours d'ailleurs. Allez, Corsu ! en fin de semaine, on échange notre mauvais temps et tu vas enfin retrouver le soleil. Amicalement