A DARK TRUTH (The truth)

Publié le par corsu61

http://fr.web.img4.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/93/56/61/20264123.jpg

http://fr.web.img4.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/94/54/52/20381502.jpg

http://fr.web.img4.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/94/54/52/20381504.jpg

Jack Begosian est un espion de la CIA à la retraite devenu animateur radio. Il est un jour engagé par une femme pour enquêter sur l’implication des États-Unis dans le massacre d’un village en Amérique du Sud. Jack décide de se rendre là-bas pour découvrir la vérité. Cependant, il ne tarde pas à se rendre compte qu’il a mis les pieds dans un véritable champ de mines politique...

 

Ma critique : Malgré un scénario particulièrement intéressant, ce film est un échec indéniable. Et pourtant... le fond de l'histoire est passionnant et le spectateur lamda ne demande qu'à s'enflammer. Mais comment le faire quand la réalisation est si mauvaise, les scènes d'action si pathétiques et invraisemblables, et l'implication des acteurs très douteuse ? (voir Eva Longoria (Desperate Housewives) courir dans la soit-disant jungle sud-américaine, sans un poil de boue sur les vêtements, vaut son pesant d'or... lol). On croirait, à certains moments, un mauvais film de série B tant ce qui se passe devant nos yeux prête à sourire... (Il faut notamment voir les réactions de la pseudo armée équatorienne pour comprendre). Et quand, grâce à un petit rebondissement sorti de derrière les fagots, l'attention du spectateur se trouve relancée, le réalisateur Damian Lee trouve le moyen de nous imposer de longs monologues bien pesants et soporifiques, histoire de nous replonger dans notre sieste. C'est vraiment dommage, car avec un joli casting comme celui-ci, il y avait moyen de faire beaucoup mieux. Vous pouvez faire l'impasse.

 

Notation : /5

 

Date de sortie aux Etats-Unis : 04 janvier 2013

Date de sortie en DVD et Blu-Ray : 20 mars 2013

 

Bande-annonce :

 

Publié dans THRILLER

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article