ALABAMA MONROE (The broken circle breakdown)

Publié le par corsu61

http://fr.web.img6.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/210/462/21046200_20131002175710461.jpg

http://fr.web.img4.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/95/39/32/20531916.jpg

http://fr.web.img6.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/95/39/32/20531918.jpg

Didier et Élise vivent une histoire d'amour passionnée et rythmée par la musique. Lui, joue du banjo dans un groupe de Bluegrass Country et vénère l'Amérique. Elle, tient un salon de tatouage et chante dans le groupe de Didier. De leur union fusionnelle naît une fille, Maybelle...

 

Notation : 11/20

 

Ma critique : Malgré les bonnes critiques d'ensemble reçues par ce film, je dois vous avouer que je n'ai pas accroché. A mon avis, ce film aurait bien mieux marché s'il avait été traité de façon classique, au lieu de cumuler des erreurs facilement évitables. Tout d'abord, les deux premiers tiers sont d'un ennui presque total. En effet, bien que traitant d'un sujet particulièrement pénible (la maladie d'un enfant et la descente aux enfers de ses parents), la mise en scène est trop molle et trop intellectualisée par passionner le public. On a du mal à ressentir une réelle émotion tant on se sent frustré de ne pas découvrir les personnages plus en profondeur. L'histoire est constamment ponctuée de flashbacks et peut paraître confuse. Le doublage français est très moyen et les protagonistes ne suscitent aucune sympathie particulière. Heureusement que le dernier tiers est meilleur et que l'ensemble bénéficie d'un atout maître : sa bande-originale. "Alabama Monroe" est donc, à mon avis, un film surcoté qui sombre trop dans le pathos et le travaille-méninge pour emporter la mise.

 

Date de sortie en France : 28 août 2013

Date de sortie en DVD et Blu-Ray : 19 février 2014

 

Bande-annonce :

 


Publié dans DRAME

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article