APRES VOUS

Publié le par corsu61

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/35/17/09/18366688.jpg

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/35/16/46/18365879.jpg

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/35/16/46/18365881.jpg

Antoine est maître d'hôtel dans une brasserie parisienne.
Un soir, en rentrant du travail, il sauve un inconnu du suicide. Se sentant étrangement coupable d'avoir sauvé la vie de cet homme, Antoine n'a de cesse de vouloir l'aider, le réparer.
Mais il a beau faire, Louis n'a qu'une seule obsession, Blanche, la femme de sa vie, celle à cause de qui il a voulu mourir... Sans en parler à son nouvel ami, Antoine décide de la retrouver. Mais les choses ne se passent pas tout à fait comme prévues.
Blanche n'est pas seule, et surtout elle est belle...

 

Ma critique : "Après vous" est répertorié comme étant une comédie, mais en fait, il serait plus à sa place dans la catégorie comédie dramatique. Ne vous attendez pas à rire aux éclats ni à vous tordre de rire devant des dialogues et des situations hilarantes, mais plutôt à sourire devant les mésaventures d'Antoine, un homme profondément gentil qui tente desespérement de sortir de la dépression un homme qu'il vient de sauver de la pendaison. Certes, le sujet aurait pu donner une pure comédie débridée, mais l'erreur vient du fait que le personnage de Louis n'est pas forcément sympathique. Il devient même rapidement agaçant et a quelques côtés à la limite de l'antipathie. On a donc du mal à compatir à sa douleur et l'on finit même pas se foutre complètement de ses déboires. Tout l'aspect "gentil" est donc accaparé par Antoine, ce qui fausse la vision des choses et rend le film moins intéressant. L'interprétation est parfaite, et sans cette "faute de goût" du réalisateur Pierre Salvadori, on pourrait passer une soirée autrement plus gaie. Le dénouement est à l'image du film, mi-figue, mi-raisin, et l'on sort de la projection en n'ayant l'impression d'avoir assisté à un film inabouti. Dommage. Deux smileys et demis.

 

Date de sortie en France : 17 décembre 2003

Date de sortie en DVD : 23 septembre 2004

 

Notation : /5

 

Bande-annonce :

 

Publié dans COMEDIE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article