ARNAQUE A LA CARTE (Identity Thief)

Publié le par corsu61

http://fr.web.img2.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/96/53/37/20473571.jpg

http://fr.web.img4.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/93/58/18/20448606.jpg

http://fr.web.img1.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/93/58/18/20448609.jpg

Diana mène grand train dans la banlieue de Miami, et s’offre tout ce dont elle a envie. Il n'y a qu'un souci: l’identité qu'elle utilise pour financer ses folies n’est autre que celle d’un chargé de comptes "Sandy Patterson Bigelow" qui vit à l'autre bout des États-Unis. N’ayant qu’une semaine pour traquer la fraudeuse avant que sa vie s’écroule, le véritable Sandy Bigelow Patterson prend la route vers le sud pour affronter la femme qui use d’un pouvoir total sur sa vie. Tandis qu'il essaye tour à tour de la séduire, de la soudoyer et de l'engueuler tout au long des 2500 kilomètres qui les conduisent à Denver, il comprendra vite à quel point il est difficile de récupérer son identité...

 

Notation : /5

 

Ma critique : Ce divertissement ne révolutionne pas le genre, mais possède un bon rythme et un indéniable capital sympathie. Correctement interprété par le duo Melissa McCarthy (Very bad trip 3, 40 ans : mode d'emploi) - Jason Bateman (Hancock, Comment tuer son boss ?), il donne cependant la part belle au personnage truculent de Diana, la plaçant dans des situations qui régalent le spectateur. En misant sur les différences de caractère des deux têtes d'affiche, le réalisateur Seth Gordon nous sert une sorte de "Starsky et Huch" comique, et cela marche certaines fois, mais pas tout le temps. Comme s'il s'en doutait, il glisse alors quelques moments qui jouent sur la corde sensible du spectateur... L'amalgame de tous ces ingrédients donne donc une sorte de mélange plutôt agréable à suivre, même si quelquefois cela ne vole pas bien haut. Le dénouement, facile à deviner, n'apporte pas grand chose à ce qu'on a vu pendant une heure et demie et on quitte la salle avec le sentiment d'avoir assisté à une énième comédie américaine aux rouages bien huilés, mais qui n'amène rien de très neuf dans le domaine du divertissement.

 

Date de sortie en France : 12 juin 2013

Date de sortie en DVD et Blu-Ray : Prochainement

 

Bande-annonce :

 

Publié dans COMEDIE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article