BIENVENUE A ZOMBIELAND

Publié le





Dans un monde infesté de zombies, deux hommes tentent de survivre. Columbus, le plus jeune, est terrorisé à l'idée d'être dévoré. C'est une poule mouillée, mais sa prudence pourrait bien lui sauver la vie... Tallahassee, lui, est un chasseur de zombies qui ne craint plus rien ni personne. Armé d'un fusil d'assaut, il se donne corps et âme à la seule mission qui compte pour lui : trouver les derniers exemplaires de ses biscuits préférés, des Twinkies, encore disponibles sur Terre. Dans leur périple, les deux survivants sont rejoints par Wichita et Little Rock, deux jeunes filles. Tous ont désormais deux défis impossibles à relever : affronter les zombies et apprendre à s'entendre...

Ma critique : La plus importante chose à savoir avant de visionner "Zombieland" est qu'il ne faut surtout pas prendre ce long métrage comme un film d'horreur. En effet, tout est fait pour nous projeter dans un humour 3ème degré à grands coups de découpages, tueries et démonstrations sanguinolentes. Certains dialogues sont vraiment décalés et apportent une touche de folie dans ce spectacle qui se veut toutefois fort répétitif. Le scénario est vraiment très mince et ce road movie gore devient assez vite lassant... Woody Harrelson (Proposition indécente, Larry Flynt), dans son personnage de fan de Twinkies, fait le minimum syndical, et le jeune Jesse Eisenberg (Adventureland, The hunting party) s'en sort avec les honneurs. Vous l'aurez compris, ce film est amusant la première demi-heure, mais la répétition des scènes et le manque de surprises nuit énormément à l'ensemble. L'apparition de Bill Murray (SOS fantomes, Un jour sans fin) ne change pas la donne et malgré la durée très courte du spectacle proposé (1h20), on n'est pas mécontent que le dénouement arrive car le réalisateur Ruben Fleisher était visiblement à court d'idées...Deux (toutes petites) étoiles.

Date de sortie en France : 25 novembre 2009

Bande-annonce : CLIQUEZ ICI !!!
 


Publié dans COMEDIE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article