BOUQUET FINAL

Publié le





Recruté comme directeur commercial Paris d'une entreprise américaine de pompes funèbres, Gabriel part trois mois en stage sur le terrain aux côtés de Gervais Bron, quinze ans de métier. Il parvient à dissimuler son nouveau job à ses parents et à son amoureuse, Claire, qui voient en lui un grand musicien, jusqu'au jour où il vend des obsèques à prix d'or à un vieux monsieur qui n'est autre que le grand-père de Claire...

Ma critique : Cette comédie à l'humour grinçant et noir comme du charbon est très agréable à suivre. Dotée d'une distribution talentueuse : Didier Bourdon (Les trois frères, Madame Irma), Bérénice Béjo (OSS 117 le Caire nid d'espions, Meilleur espoir féminin), Marc-André Grondin (Le premier jour du reste de ta vie, Che deuxième partie : Guerilla), Michel Galabru (Le juge et l'assassin, Le gendarme de St Tropez), Gérard Depardieu (Cyrano de Bergerac, Tais-toi), Marthe Keller (Bobby Deerfield, La formule) et Anne Girouard (Kameloot, L'auberge rouge), elle est menée à un rythme élevée ce qui fait que l'on ne décroche jamais. Les dialogues sont quelquefois savoureux, car acides, mais le réalisateur n'a pas délaissé le côté tendresse pour autant. Quelques scènes sont mémorables, notamment celle du lendemain de "cuite", et l'on se prend à rire à des situations qui devraient prêter à tristesse. C'est très bien fait, bien ficelé, cela nous apprend des choses sur les ficelles de ce métier, et même si cela reste traditionnel dans le dénouement, on passe une excellente soirée devant ce film qui n'a d'autre but que de distraire, ce qu'il arrive à faire sans difficulté.

Date de sortie en France : 05 novembre 2008

Date de sortie en DVD : 12 mai 2009

Bande-annonce : CLIQUEZ ICI !!!

 


Publié dans COMEDIE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Palilia 30/05/2009 11:49

je suis assez d'accord avec Ronniemais pas pour dire que c'est une "daube" car chez nous la daube est le plat traditionnel qu'on mange à Noël et ma mère la réussit comme pas deux, alors ça me fait mal au coeur d'employer ce mot pour un film agréable certes, gentillet sûrement, mais qui ne m'a fait rire que quand ils devaient regarder Benny Hill à côté du mort pour faire plaisir aux perdants et qu'ils ont pris le fou rire.
Ca ne fait rien : dans le genre, je préfère JOYEUSES FUNERAILLES (toujours l'humour anglais) avec cet acteur qui avait avalé ces hallucinogènes c'était un peu gros, mais j'ai beaucoup ri.
Par contre je n'arrive pas encore à trouver la bluette dont tu as parlé et qui, j'en suis sûre, va me plaire. Hé ! le temps que ça descende dans le Sud-Ouest avec le quart d'heure béarnais en plus ! pas étonnant...amitiés (je sens venir le petit vent du rêve, mais l'oiseau n'est pas au logis en ce moment, je te tiendrai au courant)

Ronnie 21/05/2009 13:03

l'humour noirJ'ai pas vu d'humour noir dans cette daube, quant aux acteurs, difficile de faire plus nuls.

Corsu61 20/05/2009 18:25

Comme quoi les goûts concernant l'humour noir peuvent être différents..

Ronnie 20/05/2009 09:33

Pour ma part j'ai trouvé ça insipide, vulgaire et sans intéret.