BURN AFTER READING

Publié le





Osborne Cox, analyste à la CIA, est convoqué à une réunion ultrasecrète au quartier général de l'Agence à Arlington, en Virginie. Malheureusement pour lui, il découvre rapidement l'objectif de cette réunion : il est renvoyé. Cox ne prend pas très bien la nouvelle. Il rentre chez lui à Georgetown pour écrire ses mémoires et noyer ses ennuis dans l'alcool . Sa femme, Katie, a une liaison avec Harry Pfarrer, un Marshall fédéral marié pour qui elle décide alors de quitter Cox.
Quelque part dans une banlieue de Washington, à des années-lumière de là, Linda Litzke, employée au club de remise en forme Hardbodies Fitness, a du mal à se concentrer sur son travail. La seule chose qui l'intéresse, c'est l'opération de chirurgie esthétique d'ampleur qu'elle désire subir. Elle compte sur son collègue, Chad Feldheimer, pour faire son boulot à sa place.
Lorsqu'un CD contenant des informations destinées au livre de Cox tombe accidentellement entre les mains de Linda et Chad, tous deux décident de tirer parti de cette aubaine. Alors que Ted se fait du souci, persuadé que "rien de bon ne sortira de tout ça", les événements se précipitent et échappent bientôt à tout contrôle, occasionnant une série de rencontres aussi dangereuses qu'hilarantes...

Ma critique : Encore un film que l'on veut nous vendre à tout prix à grands coups de pub et de lancements de grande envergure, et qui, au final, se révèle n'être qu'une honnête comédie dans laquelle on sourit souvent, mais on ne rit jamais. C'est sympathique, et relativement acide, bien que le début soit franchement longuet. Il existe bien là dedans des purs moments de délire, mais ils sont si peu nombreux que la soirée finit par passer sans qu'il nous vienne à l'idée que l'on vient d'assister à la comédie de l'année. Par contre, l'interprétation des quatres stars qui figurent dans ce long métrage est excellente. George Clooney (Michael Clayton, O'Brother), bien qu'en faisant un peu trop quelquefois, reste convaincant, Frances McDormand (Miss Pettigrew lives for a day, Fargo) est parfaite, et John Malkovich (Les liaisons dangereuses, Mary Reilly) surprenant en ex-espion colérique lâché par sa femme. Mais le meilleur reste Brad Pitt (Et au milieu coule une rivière, Seven), particulièrement savoureux en prof de fitness naïf, qui se révèle très drôle. Cependant, au final, ce film restera une oeuvre mineure dans la filmographie des frères Coen... Pas de quoi donc fouetter un chat...

Date de sortie en France : 10 décembre 2008 
:
Bande-annonce : CLIQUEZ ICI !!!







Publié dans COMEDIE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

corsu61 22/12/2008 19:47

beaucoup d'avis convergents...

goodfeles 21/12/2008 22:21

Entièrement d'accord avec cette critiique. Un film des frères Coen assez faible par rapport aux autres mais une comédie bien honorable par rapport à bien d'autres !

eelsoliver 21/12/2008 15:28

Et je comprends parfaitement que les critiques soient mitigées: sincèrement, ça ressemble presque à un film de commande ds lequel les acteurs (aussi bons soient ils) ne font que cabotiner!

corsu61 17/12/2008 22:15

les critiques générales sont fort mitigées en effet....

eelsoliver 17/12/2008 20:58

retourJe reviens ici car j'ai vu burn after reading et je dois bien avouer que je rejoins totalement ton avis: une oeuvre effectivement mineure des frères Cohen!