COEURS PERDUS (Lonely hearts)

Publié le par corsu61

http://fr.web.img3.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/35/86/37/18759571.jpg


 A la fin des années 40, un couple aussi séduisant que mortel sème la panique dans tous les Etats-Unis. Leur mode opératoire est toujours le même : Ray séduit de jeunes femmes isolées et les dépouille, puis avec le soutien actif de Martha, les tue.
L'inspecteur Elmer C. Robinson se lance à leurs trousses, et cette affaire change définitivement sa vie...

Notation : 15/20

Ma critique : Tirée d'un fait divers dont le dénouement s'est déroulé en 1949, cette histoire vraie est très prenante. Surnommés "The lonely hearts killers" (les tueurs aux petites annonces), le couple Ray Fernandez-Martha Beck fit près de vingt victimes. Un changement majeur est cependant intervenu entre l'affaire réelle et l'adaptation signée Todd Robinson : la vraie Martha Beck était à des années lumière du sex-appeal de Salma Hayek (Frida, Coup d'éclat) ! En effet, cette dernière est impressionnante dans son interprétation et son charme vénéneux fait effet tout au long de la projection. D'ailleurs, la meilleure réplique du film est à mettre à son crédit lorsqu'elle s'adresse aux policiers pendant l'interrogatoire : "Vous connaissez la différence entre les flics et les beignets ? Ils ne sont vraiment bons qu'avec un trou dedans !"... Jared Leto (Chapitre  27, Mister Nobody) est, quand à lui, fidèle au tueur original (calculateur et manipulateur) et joue son rôle avec conviction et talent. Si ce film débute par une scène choc, il n'en est pas de même pour le reste du film qui se déroule sur un faux rythme, navigant entre enquête policière pure et analyse de la vie d'un flic brisé. Attention, certaines scènes sont très violentes et nombre d'entre elles se finissent dans une mare de sang. John Travolta (Volte face, From Paris with love) et James Gandolfini (Les Sopranos, Le dernier château) campent des policiers blasés mais vengeurs avec conviction et marquent un parallèle constant avec les deux tueurs. Le dénouement tant attendu est traité avec rudesse mais sans voyeurisme primaire. "Coeurs perdus" est donc un polar efficace qui ne permet pas au spectateur de décrocher un seul instant, et qui devrait ravir les amateurs du genre.
Petite info : Notez la présence au générique des deux soeœurs de John Travolta : Ellen et Margaret.

Date de sortie en France : 06 juin 2007
Date de sortie en DVD : 15 janvier 2008

Bande-annonce :

 



Publié dans POLICIER

Commenter cet article