AU DELA DE L'ILLUSION (Death Defying acts)

Publié le

1926. Harry Houdini est le plus grand prestidigitateur au monde, attirant un public intrigué par ses tours de magie. Mais l'homme derrière la légende est une âme torturée d'avoir raté les derniers mots de sa mère mourante. Il est prêt à offrir une récompense de 10 000 $ à quiconque pourra le mettre en contact avec l'esprit de sa mère. Quand une mystérieuse femme, Mary McGarvie, prétend avoir ce pouvoir, le scepticisme d'Houdini est troublé. Plus il passe du temps avec Mary, plus il est attiré par elle. Houdini ne se doute alors pas qu'il se trouve au coeur du tour de magie le plus dangereux de sa carrière...

Ma critique : Catherine Zeta-Jones (Le masque de Zorro, Haute voltige), et Guy Pierce (Deux frères, La machine à explorer le temps - Time machine) forment un bien joli tandem dans ce film à la photographie lêchée, et aux très jolis décors. Malheureusement, cela ne fait pas tout. Si le fait qu'Houdini voulait être mis en contact avec l'esprit de sa mère défunte s'avère exact, tout le reste est romancé ou passablement changé. De plus, on se sent toujours sur le fil du rasoir. En effet, on attend un rebondissement ou une action d'éclat qui malheureusement pour nous n'arrive pas. Ce long métrage manquant cruellement de souffle épique, il reste néanmoins honnête et nous fait profiter du charme indéniable et toujours présent de Catherine Zeta-Jones...

Date de sortie aux U.S.A. : 11 juin 2008

Date de sortie en DVD : 05 août 2008

Bande-annonce : http://fr.youtube.com/watch?v=TctvteoU1VA&feature=related



Publié dans DRAME

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article