LE DERNIER TESTAMENT (Testament)

Publié le par corsu61





Après une explosion atomique, un petit village de Californie se retrouve isole. Que s'est-il passe ? Le monde ne répond plus. Un a un, les gens tombent. Carol tente de faire face et organise sa survie et celle de ses enfants, dans l'attente. Mais au fait, dans l'attente de quoi ?

Ma critique : Bien qu'ayant vieilli, ce film reste un classique des films d'anticipation. Le premier quart ne sert qu'à présenter les protagonistes de l'histoire et il vous faudra attendre l'attaque nucléaire pour rentrer dans le vif du sujet. Jusque là, vous n'aurez l'impression d'assister qu'à un divertissement plutôt banal. Mais dès le déclenchement des hostilités, tout devient nettement plus dramatique et l'on quitte cette petite histoire gentillette pour entrer de plein pied dans une réalité crue, avec son lot de drames en tous genres. Les tréfonds de l'âme humaine, ainsi que son extraordinaire résistance à la souffrance, y sont évoqués et l'on ne peut s'empêcher de s'impliquer totalement dans la lutte de ces habitants pour la survie. Attention, la noirceur à peine voilée de ce long métrage ne passe pas inaperçue, et l'on ne peut que faire le lien avec des drames actuels (Fukushima par exemple)... Côté distribution, si Jane Alexander (Brubaker, Kramer contre Kramer) et William Devane (Hollow man l'homme sans ombre, Côte Ouest) sont des acteurs déjà connus, vous aurez le plaisir de découvrir deux comédiens débutants à l'aube d'une belle carrière : Rebecca de Mornay (La main sur le berceau, L'avocat du diable) et Kevin Costner (Danse avec les loups, Waterworld). Si vous ne connaissez pas déjà "Le dernier testament", découvrez le car c'est un spectacle intéressant...

Date de sortie en France : 13 juin 1984

Pour visionner un extrait :

 
 

 


 


Publié dans SCIENCE-FICTION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

emule 28/08/2011 22:48

je ne connaisse pas le film

Palilia 25/08/2011 17:46

enlève tes spams Corsu, ils migrent avec toi. Tu es l'un de mes derniers camarades à rester sur allociné avec Ffred...gros bisous