LA VIE DEVANT SES YEUX (The life before the eyes)

Publié le





Briar Hill, une paisible banlieue du Connecticut, fut autrefois bouleversée par un terrible drame : un étudiant perdit la raison et tua une quinzaine de ses camarades de classe...
Quinze ans plus tard, Diana semble avoir surmonté cette tragédie. Son mari Paul, qu'elle a connu au lycée, est devenu professeur de beaux-arts à l'université. Sa fille Emma n'en finit pas de grandir et semble avoir hérité du caractère marqué de sa mère. Diana a théoriquement tout pour être heureuse. Sa vie semble épanouie et seule l'ombre de la tragédie l'obsède encore.
En ce temps-là, elle était amie avec Maureen. Elles étaient ensemble lorsque le drame s'est produit, elles étaient sur place lorsque leur camarade est devenu fou. La tragédie avait fait la une des journaux. Pourtant, tout n'a pas été dit... Derrière cette affaire se cache un secret qui depuis ronge sa vie...

Ma critique : Tiré d'un roman du même nom, signé Laura Kasischke, ce film nous plonge dans le drame de la conscience humaine. Interprété par Uma Thurman (Kill Bill, Pulp fiction) et surtout Evan Rachel Wood (The wrestler, King of California) qui tient ce film à bout de bras, le tout est beaucoup trop lent et embrouillé pour pouvoir captiver les spectateurs. Le réalisateur Vadim Perelman abuse des rares scènes chocs en nous les repassant en flasbacks, et en y ajoutant quelques secondes pour faire progresser l'histoire. C'est terriblement mou, quelquefois à la limite du compréhensible, et Uma Thurman nous fait un travail au tarif syndical. On finit par s'ennuyer et ce n'est pas le dénouement certes surprenant, mais tellement confus qu'il va laisser beaucoup de spectateurs perplexes, qui sauve l'ensemble. Par contre, la photographie est magnifique et esthétiquement parfaite. Un film que vous pouvez éviter, sans risquer de rater quelque chose.

Date de sortie en France : 17 septembre 2008

Date de sortie en DVD :

Bande-annonce : CLIQUEZ ICI !!!

 


Publié dans DRAME

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article