DISCO

Publié le

Disco - Abbes Zahmani, Samuel Le Bihan et Franck DuboscDisco - Emmanuelle Béart et Franck Dubosc

Endetté jusqu'au cou dans une affaire de water bed, Didier Travolta, 40 ans, vit au Havre dans le quartier populaire du Grand Large chez sa maman : Madame Graindorge. Il reçoit une lettre de la mère de son fils Brian, 8 ans, qui vit en Angleterre, lui signifiant qu'il ne pourra pas recevoir le petit cette année s'il n'est pas capable de lui payer des vacances, des vraies vacances, c'est à dire loin des Docks, des PMU et des grandes surfaces.
Jean-François Jackson et son associée "La Baronne" viennent de réouvrir le mythique Gin Fizz et de fonder la "Gin Fizz Academy" afin de relancer ce qui fit sa légende, les concours de danse Disco. Le premier prix : un voyage de deux semaines pour deux personnes en Australie, au pays des kangourous. Didier Travolta décide alors de rechausser les boots et de reformer son trio de danse, celui qui faisait mal dans les années 80 dans la région du Havre : les BEE KINGS.
Son passeport pour le succès s'appelle France Navarre, professeur de danse classique...

Ma critique : Ce film est annoncé par la presse comme un véritable bide. Et bien on en est loin. Evidemment, si vous entrez dans une salle de cinéma pour visionner un film qui s’appelle « Disco » avec en vedette Franck Dubosc (Camping, Astérix aux jeux olympiques), vous devez bien vous douter que vous n’allez pas assister à une révolution cinématographique, ni vous livrer à une profonde réflexion transcendantale. Ce long métrage n’a d’autre but que de nous divertir pendant 1h40 et de nous faire oublier les divers soucis de notre journée. Et le but est atteint grâce à une bonne humeur ambiante, un Dubosc passé maître dans l’art de la ringardise, et une troupe hétéroclite toute aussi amusante. Beaucoup d’acteurs et d’actrices y sont employés à contre-emploi, ce qui est amusant : Emmanuelle Béart (Mission impossible), Gérard Depardieu (Cyrano de Bergerac), Samuel Le Bihan (Frontières), Isabelle Nanty (Le bison), François-Xavier Demaison (Coluche, l’histoire d’un mec), et une apparition d’une auto-dérision très bon enfant de Francis Lalanne. Evidemment, le souvenir des tubes des années 70 est omni-présent et cela ravira les nostalgiques. Une comédie tout public. Deux étoiles et demies.

Date de sortie en France : 02 avril 2008

Date de sortie en DVD : 02 octobre 2008

Bande-annonce : http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18804912&cfilm=112170.html



Publié dans COMEDIE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pronos ligue 2 06/08/2010 11:23

c'est sur que c'est pas un grand film, mais il divertit pendant 1h40...objectif atteint

Daigoro 08/09/2009 17:41

Effectivement c'est un bide! 2eme film le plus pourri du siecle juste derriere les ch'ti!
On s'emmerde,ya pa de rythme,pas de truc marrant,ca fait de la pub a tout va a peine deguisée ! ( ya au moin 40 reference a des produit divert)
A fuir !