LE DISCOURS D'UN ROI (The King's speech)

Publié le par corsu61





http://cache.20minutes.fr/img/photos/20mn/2011-02/2011-02-02/article_discoursdunroi.jpgD’après l'’histoire vraie et méconnue du père de l'actuelle Reine Elisabeth, qui va devenir, contraint et forcé, le Roi George VI, suite à l’'abdication de son frère Edouard VIII. D'’apparence fragile, incapable de s'’exprimer en public, considéré par certains comme inapte à la fonction, George VI tentera de surmonter son handicap grâce au soutien indéfectible de sa femme et d'’affronter ses peurs avec l’'aide d’'un thérapeute du langage aux méthodes peu conventionnelles. Il devra vaincre son bégaiement pour assumer pleinement son rôle, et faire de son empire le premier rempart contre l’'Allemagne nazie...

Ma critique : Assurément un grand film. Littéralement porté par une interprétation hors pair de Colin Firth (Le journal de Bridget Jones, Un mariage de rêve), couronné dans la catégorie meilleur acteur aux Oscars 2011, Geoffrey Rush (Elizabeth l'âge d'or, Pirates des Caraïbes) et Helena Bonham-Carter (Alice au pays des merveilles, Terminator renaissance), cette biographie est passionnante et excellement contée. Dépourvue d'action, elle nous fait découvrir les liens qui unirent à vie le roi George VI et son orthophoniste attitré. Du début de leurs relations tendues et engoncées dans les usages de la cour à la confiance totale qui sauva le monarque lors de son discours prononcé au début de la seconde guerre mondiale, tout n'est que précision et finesse. Tout est passé au crible, des relations familiales du roi à la complicité qui l'unissait à son épouse. Par contre, l'image du roi ayant abdiqué, Edouard VIII, et de son épouse Wallis Simpson, est légèrement écornée et nous en montre une image peu flatteuse. La musique est parfaitement adaptée et les décors, ainsi que les costumes, sont impeccables. Malgré l'aspect guindé et collet monté de l'ambiance, l'émotion est au rendez-vous car le réalisateur Tom Hooper nous fait découvrir un roi qui était avant tout un homme fragile, colérique, et manquant de confiance en lui. La scène du discours, surmontée d'une musique prenante, est assurément un excellent moment de cinéma. Un film à déguster, devant un bon thé (of course)... Quatre smileys et demis.

Date de sortie en France : 02 février 2011

Date de sortie en DVD : 07 juin 2011

Notation : /5

Bande-annonce :

 

Publié dans BIOPICS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sonnerie portable gratuit 03/09/2011 17:07

dés que l'on parle d'empire, je suis présent :)