DREDD

Publié le par corsu61

http://fr.web.img3.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/82/07/22/20365395.jpg

http://fr.web.img2.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/90/52/11/20329102.jpg

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/82/07/22/20181509.jpg

Dans un avenir proche, les Etats-Unis ne sont plus qu’un immense désert irradié. Mega City One est une métropole tentaculaire rongée par le vice. La seule forme d’autorité restante est représentée par les juges, une police urbaine qui cumule toutes les fonctions : flic, juge et bourreau. Une nouvelle drogue se propage, la Slo-Mo, qui permet de percevoir la réalité au ralenti. Sa distribution est contrôlée par Ma-Ma, ancienne prostituée, devenue baronne de la drogue. Dredd, le juge ultime, va se voir assigner une mission dans les environs de la tour de Ma-Ma et va devoir s’y confronter...

 

Ma critique : Remake quelque peu modifié d'un film avec Sylvester Stallone, "Dredd" est un spectacle haut en couleurs, bien supérieur à celui de 1995. Se déroulant dans un monde post-apocalyptique qui a banalisé la violence, ce long métrage allie avec succès grosses bastons, mitraillages en tous genres, explosions, tortures et exécutions, le tout dans une sauvagerie glaciale. L'hémoglobine coule souvent au sein de ce divertissement qui gère très bien son rythme. Certains passages sont délicieusement "second degré", et tout est fait pour que le spectateur se régale. L'action se déroule principalement en huit-clos, style "Le raid", au sein d'une tour ultra-protégée et tenue par des trafiquants de drogue. Les décors sont réussis et on a même droit à quelques scènes particulièrement artistiques et splendides d'un point de vue visuel (notamment les ralentis). L'interprétation est bonne, et l'acteur Karl Urban (La mort dans la peau, Star Trek) pousse même le souci du détail à prendre les mimiques de Stallone, et ce, même si on ne voit jamais complètement son visage... Olivia Thirlby (Si jétais toi, Juno) est parfaite en adjointe du judge et apporte la petite touche féminité à l'ensemble. "Dredd" va donc réjouir les amateurs de baston, ainsi que les adeptes de science-fiction pure, et amuser les autres qui vont trouver dans ce film un pur moment de distraction.

 

Notation : /5

 

Date de sortie aux Etats-Unis :21 septembre 2012

Date de sortie en DVD et Blu-Ray : 13 février 2013

 

Bande-annonce :

 

Publié dans SCIENCE-FICTION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article