DYLAN DOG (Dylan dog : Dead of night)

Publié le par corsu61

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/90/58/44/20103465.jpg

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/90/58/44/20103458.jpg

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/90/58/44/20103456.jpg

La Nouvelle Orléans abrite un secret : la ville est aux mains de communautés de monstres qui vivent cachés parmi nous. Loups Garous, Vampires, Zombies partagent clandestinement notre quotidien. Vêtu de sa mythique chemise rouge, et armé de son arsenal à balles d’argent, Dylan Dog est le gardien de ces forces obscures et veille à maintenir l’équilibre entre les communautés. Jusqu’au jour où une série de meurtres ensanglante la ville et menace de déclencher une guerre des monstres...

 

Ma critique : Brandon Routh (Superman returns, Perverse Karla) tient le rôle principal de ce petit film fantastique à la réalisation peu ambitieuse. Si les maquillages sont réussis et la pleïade de personnages assez jouissive (Morts-vivants, vampires, loups-garous...), il n'en reste pas moins que le spectacle paraît un peu "fauché". Les scènes de combats sont assez basiques et l'intrigue plutôt floue. L'ajout du traditionnel ami qui ajoute la touche d'humour est de trop car cela empêche le spectateur de se plonger dans une aventure fantastique brute, ce qui se révèle très préjudiciable à l'ensemble. Avec un tel lot de créatures, on aurait donc pu s'attendre à un divertissement haut en couleurs, mais on s'aperçoit vite que l'intrigue finit simplement par tourner en rond. Le rythme n'est pas soutenu et on a plus l'impression d'assister à un épisode de "Buffy contre les vampires" qu'à un long métrage digne de ce nom. C'est dommage car le sujet se prêtait à beaucoup mieux...

 

Notation : /5

 

Date de sortie aux Etats-Unis : 29 avril 2011

Date de sortie en DVD et Blu-Ray : 18 juillet 2012

 

Bande-annonce :

 


Publié dans FANTASTIQUE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article