EN LIVE AVEC LES STARS !

Publié le par corsu61

Cette catégorie vous permet de découvrir les stars sous leur vrai jour, et non celui qu'elles veulent bien montrer par l'intermédiaire de leur agent, leur attaché de presse, ou leur prestation dans une émission de télévision.

Pour cela, profitant de mon expérience de plusieurs années dans le domaine de l'interview, je vous propose le récapitulatif des rencontres que j'ai pu avoir avec vos acteurs ou actrices préférées, et je vous joins les interviews correspondantes.

Tout vous est relaté, sans fard ni dissimulation, et sans aucune langue de bois. Vous allez découvrir que certaines stars sont loin de l'image que l'on veut donner d'elles, que ce soit en bien ou en mal.

N'hésitez pas à me laisser vos coms pour me relater vos impressions.... Alors, bon voyage de l'autre côté du miroir...

 

Aujourd'hui :

EN LIVE AVEC LES STARS !

Jeudi 23 janvier 2014.

La comédienne est présente à la Cinémathèque de Porto-Vecchio afin de présider la deuxième édition du festival "Des courts en hiver".
Rendez-vous est pris à 18h afin de réaliser l'interview. Elle arrive un peu en retard mais se montre très disponible. Toutefois, elle semble pressée d'en finir et nous nous dirigeons vers un bureau adjacent.
Difficile de définir cet entretien, tant l'actrice est déstabilisante de par ses réponses et son attitude. Elle ne se départit jamais de sa voix douce et paraît fragile et timide, mais il ne faut pas s'y fier. Son regard est appuyé et profond et elle maîtrise parfaitement sa communication et l'art du contre-pied. Habile, elle sait éviter les questions gênantes en faisant mine de ne pas comprendre leur sens... Puis, soudainement, elle semble lunaire (au point d'oublier le nom du festival lors du discours d'ouverture).
Je vous laisse donc découvrir cette interview très spéciale au cours de laquelle, il faut bien le reconnaître, j'ai été surpris plus d'une fois, et cela a semblé beaucoup l'amuser...

Bonjour et merci de me recevoir...


Mais je vous en prie.
2.JPGVous avez récemment réalisé un documentaire-fiction intitulé "Brochet comme le poisson". Quel est le problème avec votre nom ?

(Elle plonge son regard dans le mien) Et bien il faut regarder le film !
Depuis que je suis enfant, j'ai l'impression d'être vraiment associée au poisson, dans mon univers intérieur. Je me suis donc dit que c'était bien de faire une fantaisie. N'ayez pas peur, c'est tout à fait léger, mais sur un sujet sérieux qui est : qu'est ce que ça fait de porter le nom d'un animal ?
La question de l'animal est une question qui m'intéresse depuis quelques temps et c'est en découvrant Elizabeth De Fontenay, la philosophe spécialisée dans la question animale, que je me suis dit qu'en me servant de ses pensées philosophiques, je pouvais en profiter pour déballer ma question identitaire.

Qu'est ce qui a déclenché chez vous votre passion pour l'art ?

(Elle réfléchit)... Je ne sais pas. J'ai déjà une passion pour la télé. Petite, j'aimais regarder les films, les séries qui passaient le samedi après-midi, les westerns du mardi soir, le ciné-club du vendredi et je me souviens que le dimanche, il y avait toujours deux films : celui de 17 heures et celui de 20h30... J'ai donc baigné dans cet univers télévisuel qui provoquait chez moi curiosité et excitation.

Vous êtes de la génération "Samedi est à vous"...

(Elle paraît surprise) Ca, je ne sais pas...

C'était une émission présentée par Bernard Golay au cours de laquelle les spectateurs pouvaient choisir leur série...

Oui, je me rappelle. Il y avait des séries qui faisaient très peur ! "Le sixième sens"...

"Au delà du réel", "La quatrième dimension"...

Oui. Ma passion s'est donc développée grâce à la télévision.
5.JPGMais comment vous êtes vous dirigée vers le théâtre ?

(Elle fait la moue) Oh, je n'avais aucune passion pour le théâtre. Je l'ai découvert bon an mal an parce que mon premier travail, à l'âge de 19 ans, je l'ai eu dans une pièce de théâtre, mais je n'avais aucune culture théâtrale...
J'ai également très peu d'émotions théâtrales mais néanmoins, même si je n'aime pas jouer devant des gens tous les soirs, j'aime, en tant qu'actrice, créer un personnage.
 
Mais vous avez quand même joué pas mal de personnages du répertoire classique (Le Cid, Jules César)...

Non. J'ai plutôt joué du contemporain. En classique, j'ai fait un Marivaux, il y a 3 ans, aux Bouffes du nord. Cette année, j'ai joué un Ibsen, qui n'est pas vraiment considéré comme un auteur classique, et sinon c'était Guitry... Je trouve ça bof mais je l'ai fait quand même.

(Je ris) C'est très atypique comme discours...

Oui. (Elle continue en réfléchissant). J'ai aussi fait un Audiberti et des auteurs américains contemporains.

Votre carrière a débuté d'une manière tonitruante, en enchaînant cinéma, télévision et théâtre. Comment avez-vous géré la notoriété ?

(Elle répond du tac au tac) Très mal ! Je ne comprenais pas de quoi on me parlait. Je n'ai pas honoré la notoriété comme on pouvait s'y attendre... (Elle rit).
6.JPGVous avez fui ?

Ce n'est pas que j'ai fui, mais ça ne me concernait pas. Ca ne m'intéressait pas et ça ne me touchait pas.

Vous ne faites que ce qui vous intéresse ?

Oui. C'est pour ça que j'ai voulu faire ce métier. Pour faire uniquement ce qui me plaisait. Rentrer dans des rails, des stéréotypes de personnages ne m'intéressait pas non plus.

Vous avez rencontré énormément de succès avec "Cyrano de Bergerac". Comment s'est passé le tournage avec Gérard Depardieu ? C'était facile ?

O
ui... C'est quelqu'un qui a une énergie très forte. C'est donc très facile avec lui. Ce qui est embêtant, c'est jouer avec des acteurs qui ne savent pas ce qu'ils jouent. Gérard, lui, était extrêmement présent. Vous savez, il y a des acteurs qui sont ennuyeux et qui ne jouent que pour eux. Il n'y a donc pas d'accroche possible  (c'est très rare, je ne fais pas du tout une règle générale). Mais Gérard Depardieu ne peut être que si l'autre est. 

Comment préparez-vous vos rôles ?

C'est ce que je préfère, ce qui m'intéresse le plus. Je travaille en amont, avec mon imaginaire, et en faisant des recherches sur internet, dans les livres... Dès que j'ai commencé, j'ai travaillé dans une sorte d'introspection minimaliste et sensorielle.
3.JPGExiste t-il un rôle qui vous a échappé et que vous rêvez d'interpréter ?

Je rêve toujours d'interpréter "MacBeth"...

Et bien ça, c'est du théâtre classique !

Oui ! En plus, j'ai oublié mais j'ai joué un Shakespeare... (dans ses pensées) j'ai oublié ça alors que c'était une expérience cosmique... 

A ce point là ?


Oui. C'était très très fort. Et pour en revenir à votre question, j'aimerais beaucoup jouer  "Lorenzaccio"...

Vous avez tourné "La rafle", avec votre ex-mari Gad Elmaleh...

J'ai surtout joué avec lui au théâtre, une pièce anglaise de Patrick Marber qui s'appelait "Closer". Sur "La rafle", nous n'avions rien à faire ensemble...
 
Est-ce que le fait d'avoir été ensemble facilite les relations dans la préparation d'une pièce ou d'un tournage ?
 
De quoi vous parlez là ?
9.JPG(Je sens un malaise) Est-ce que le fait d'avoir été ensemble favorise la complicité entre deux acteurs ?

Absolument pas puisque sur "La rafle", nous n'avions aucune scène ensemble...

Donc, rien du tout...

(Elle sourit) Rien du tout...

(Je souris) Ma Question est donc nulle et non avenue...

(Elle sourit d'un air malicieux)

Je vous ai préparé un petit questionnaire pêle-mêle intitulé "Pour ou contre". Vous pouvez répondre simplement "Pour" ou "Contre" ou choisir d'expliquer votre réponse...

Ok.

Pour ou contre la corrida ?

Contre. Et c'est une évidence.
1Le mariage gay ?

Je suis très perplexe sur le mariage en général. Je suis donc également perplexe en ce qui concerne le mariage gay.

Les récompenses au cinéma ?

Ca fait plaisir aux parents...

Vous avez été nominée et récompensée aux Césars. Ca ne vous a rien fait ?

 (totalement détachée) Non.

(Je ris)... Qu'est ce qui touche Anne Brochet ?

Le travail. Le surpassement. L'effort de la création.

Revenons au questionnaire... Photoshop ?

(Elle sourit)... Pour. Ca fait plaisir ! Pour l'instant, je n'ai pas expérimenté ça, mais j'imagine que je serai contente d'en user un de ces 4 ! 

Vous seriez pour la chirurgie esthétique ?

Oui. Je trouve ça très bien !

(Je ris). Vous donnez à chaque fois des réponses à l'opposé de celles attendues !

(Elle rit)...
4Revenons de nouveau au questionnaire. La méthode de l'Actor Studio ?

Pour. Je trouve ça intéressant.

Vous croyez à la méthode Stanislavski ?

Oui. C'est riche. Mais plein d'autres tendances peuvent l'être également. Chez Stanislavski, il y a du pour et du contre, mais quand on a envie de ne prendre que le pour, c'est bien !

Et pour finir : la télé-réalité ?

(Elle réfléchit longuement). Je ne regarde pas la télévision.

(Je ris) Tout à l'heure, vous m'avez dit que vous aviez baigné dans la télé, et maintenant...

(Elle me coupe) J'ai arrêté de regarder. Il n'y a plus de films, ni d'unitaires.

Vous pensez que la qualité des films a baissé depuis plusieurs années ?

Je ne pense pas ça. C'est juste que je ne regarde plus la télé parce que je n'ai plus le temps.

En tout cas, je vous remercie pour ce bon moment...

(Elle sourit) Mais je vous en prie.
7.JPG
Reportage photo réalisé par Candice Obron-Vattaire
 
 
 
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Patrick05 19/04/2015 13:37

Bizarre cette réaction sur le fait d'être avec son compagnon sur un tournage ou au théâtre, sinon, elle semble détachée par rapport à son métier mais pas forcément dans sa vie...Belle interview !

Patrick05 19/04/2015 15:47

Sais-tu, je ne l'aurais pas reconnu depuis Cyrano, son parcours n'est pas vraiment linéaire et non starifié, et ça me plaît !

corsu61 19/04/2015 13:42

Merci Patrick

Lili75 01/02/2014 10:22

Interview amusante dans laquelle j'ai découvert une facette de cette actrice que je ne connaissais pas

André_lamine 31/01/2014 23:04

Actrice lunaire... vous semblez bien résumer cette comédienne atypique ! J'adore votre boulot !!

Quentin 31/01/2014 13:14

J'adore ! Un personnage ...
Et surtout, j'adhère complètement à l'idée du pour ou contre, ça fait sortir les acteurs de la sphère du cinéma et les contraint à une réponse franche et rapide.

Didi34 31/01/2014 12:10

Superbe interview, très surprenante... Je ne connaissais pas Anne Brochet sous cet angle là !