FRERE NOEL (Fred Claus)

Publié le





Vous l'avez sûrement croisé un jour de décembre, avec sa houppelande, sa grande barbe blanche, ses sourcils cotonneux et sa hotte pleine de jouets. Jovial et ventripotent, le bonhomme se voit de loin, même sans son attelage de rennes customisé. Impossible de rater le Père Noël, fût-ce en rêve...
Mais saviez-vous que "Santa", alias "Nick", alias Petit Papa Noël, etc., avait un frère ? Fred (c'est son prénom) a vécu depuis toujours à l'ombre de son cadet. Il a bien essayé d'en être digne, mais Nick était meilleur en tout. Et tandis que le Père Noël devenait le symbole universel des fêtes de fin d'année et le plus grand dispensateur de cadeaux du monde, Fred l'incompris devenait la brebis galeuse de la famille Noël : un aigrefin, un baratineur, un combinard perpétuellement à court d'argent...
Un beau jour, Nick reçoit un appel de détresse de son frère, perdu de vue depuis des années. Sévèrement endetté, Fred doit d'urgence se refaire une santé. Nick, magnanime, accepte de le dépanner... à condition que Fred vienne l'aider dans sa super fabrique de jouets du Pôle Nord. Problème : l'incorrigible garnement n'a vraiment pas l'étoffe d'un elfe, et serait plutôt du genre à causer des ennuis...

Ma critique : Cette comédie taillée pour être projetée pendant les fêtes de Noël bénéficie d'un casting conséquent et de qualité : Vince Vaughn (Sérial noceurs, La rupture), Paul Giamatti (De l'ombre à la lumière, La jeune fille de l'eau), Kevin Spacey (Usual suspects, La vie de David Gale), Rachel Weisz (The fountain, The constant gardener), et Kathy Bates (Misery, Les noces rebelles). Les situations et surtout les répliques acides se multiplient sans omettre toutefois les bons sentiments, passage obligé dans ce genre de long métrage. Les décors sont très beaux, les trucages réussis, et malgré les critiques presse désastreuses émises lors de sa sortie, ce film est des plus agréables à suivre. Certaines scènes sont inoubliables, notamment celle de la réunion des frères dans laquelle on peut voir les vrais frangins de Sylvester Stallone, Bill Clinton et Alec Baldwin se mettre en scène dans un délire digne de ce nom. C'est très amusant, mignon à souhait, et parfait pour une soirée avec vos enfants. Vince Vaughn s'en donne à coeur joie en méchant de service, mais avec un coeur grand comme ça, et le réalisateur David Dobkin n'a pas oublié la touche tendresse qui aurait manqué à l'appel... C'est classé comédie, c'en est une, et la notion de rêve n'est pas oubliée... Alors, messieurs de la presse dite "Intelligente", courrez à Cannes, et laissez nous, pauvres hères, nous changer les idées avec ce joli petit film qui semble ne pas mériter vos capacités intellectuelles... 
:
Date de sortie en France : 26 décembre 2007
:
Date de sortie en DVD : 12 novembre 2008
:
Bande-annonce : CLIQUEZ ICI !!!



Publié dans COMEDIE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Buy Dissertation 01/05/2010 10:54

Buy DissertationGood post. I will keep up with your blog.

locutus57 19/05/2009 19:29

Vince Vaughn me fait toujours rire donc pourquoi pas...