G.I. JOE : CONSPIRATION (G.I. Joe : Retaliation)

Publié le par corsu61

http://fr.web.img6.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/90/29/41/20458499.jpg

http://fr.web.img5.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/90/29/41/20469229.JPG

http://fr.web.img5.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/85/61/45/20091813.jpg

Après avoir été trahie et décimée par une organisation terroriste, l’équipe des GI Joe réalise que le gouvernement a été infiltré et que notre monde est au bord de la destruction. Sans alliés, sans renforts et sans personne à qui se fier, Roadblock et ses GI doivent identifier l’ennemi pour tenter de sauver notre civilisation. Ils font alors appel à celui qui a donné son nom à leur corps d’élite : Joe Colton.

 

Ma critique : Aucune surprise dans ce second volet des aventures des G.I. Joe. Le déluge d'action, d'effets spéciaux, de pétarades et d'explosions est bien présent et les bagarres sont omni-présentes. Le passage du flambeau entre Channing Tatum (G.I. Joe le réveil du cobra, 21 jump street) et Dwayne Johnson (Voyage au centre de la terre 2, Fée malgré lui) se fait de la manière la plus basique qui soit et dès lors, on assiste à un florilège d'effets spéciaux qui, franchement, nuisent à l'ensemble. En effet, même si on ne s'ennuie jamais, on ne peut pas dire que l'histoire soit passionnante. Les rebondissements arrivent comme un patchwork et ce mélange d'infos, couplé à un scénario des plus basiques, nous embrouillent quelque peu les neurones. Trop de vaillants héros, trop de flammes, trop de balles tirées... Quelques scènes intéressantes (comme la bagarre à flanc de falaise), mais d'autres quelque peu baclées... Bref, ce film ne sert qu'à divertir et, malgré ses défauts,  y arrive grâce à son énorme budget. Pas le film de l'année, loin de là, mais un vide tête après une journée de boulot.

 

Notation : /5

 

Date de sortie en France : 27 mars 2013

Date de sortie en DVD et Blu-Ray : Prochainement

 

Bande-annonce :

 

Publié dans ACTION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article