GARE AU SOLEIL

Publié le par corsu61

Retrouvez désormais les erreurs commises dans vos films préférés, photos à l'appui !

Bonne découverte !

Aujourd'hui : LA MORT AUX TROUSSES, d'Alfred Hitchcock



Roger O'Thornhill (Cary Grant) a rendez-vous dans le désert avec un mystérieux interlocuteur. Il attend ce dernier, patiemment, lorsqu'un bus arrive. Arrivé à la hauteur de notre héros, on distingue nettement l'ombre du bus qui se dessine sur le bas coté, ce qui nous permet d'affirmer que le soleil est assez bas. Or, quand quelques secondes après, le bus repart, l'ombre a totalement disparue !! Même le grand Alfred Hitchcock en personne s'est fait pièger par le fait de tourner la même scène à des heures différentes de la journée !!

Minutage :  01h 18'00

 

L'arrivée du bus



Son départ, quelques secondes après...

A bientôt pour d'autres révélations...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Et oui... On ne se méfie jamais assez du soleil... Quant à SUEURS FROIDES, je me pencherai sur le problème... En tout cas, cela n'enlève pas rien au talent d'Hitchcock ni au charme de Cary Grant...
Répondre
P
t'as raison !c'est marrant, j'étais obnubilée par ces plaines de terre qui ressemblaient à du sable et ce maïs tellement sec qu'on se demandait pourquoi les paysans avaient laissé juste un petit champ non ramassé sans une once d'herbe (bonjour le désherbant) et je n'avais pas remarqué.
Par contre, dans SUEURS FROIDES, j'avais remarqué aussi un gros problème d'ombre dans la ruelle où il suivant la jeune femme en voiture, un peu comme tes plans ci-dessus.
Sûrement un coup de vent qui avait chassé les nuages...
Répondre