GIBRALTAR

Publié le par corsu61

http://fr.web.img6.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/210/161/21016154_20130627154323412.jpg

http://fr.web.img3.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/210/283/21028307_20130814142216075.jpg

http://fr.web.img4.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/210/282/21028296_20130814142142777.jpg

« Toujours mentir. Jamais trahir. »
Afin de mettre sa famille à l'abri du besoin, Marc Duval, un français expatrié à Gibraltar, devient agent d'infiltration pour le compte des douanes françaises.
De petits trafics en cargaisons troubles, il gagne progressivement la confiance de Claudio Lanfredi, un puissant importateur de cocaïne associé aux cartels Colombiens. Cette immersion en eau profonde dans l’univers des narcotrafiquants lui fait courir des risques de plus en plus importants. Mais à mesure que Marc gravit les échelons du cartel, il découvre aussi le luxe et l’argent facile... En permanence sur le fil du rasoir, seuls ses mensonges le maintiennent encore en vie. Lorsque les douanes anglaises rentrent dans la partie pour arrêter Lanfredi, le jeu devient encore plus dangereux et sa famille risque d’en payer le prix...

 

Notation : 13,5/20

 

Ma critique : Inspiré de faits réels, ce film est plutôt intéressant, mais il faut vous prévenir qu'il est quelquefois nébuleux, la faute à une grande quantité de personnages secondaires et à un brassage d'administrations diverses (portugaises, françaises, anglaises, espagnoles...) qui ont toutes leur propre fonctionnement et leurs propres agents. On finit donc par se mélanger les pinceaux, et même si on retombe toujours sur nos pattes, cela influe sur notre plaisir. De plus, l'ensemble est mené sur un faux rythme. En effet, lorsque l'action pure commence à se déclencher, elle est souvent brusquement interrompue par une pluie de dialogues ou de changement de décor. Heureusement, l'interprétation de Gilles Lellouche (Les infidèles, A bout portant) maintient l'ensemble à flot et nous permet d'aller au bout de l'histoire. "Gibraltar" reste donc un honnête divertissement, sans plus, et l'on n'est nullement surpris par la fin qui ne fait que confirmer ce qu'on sait déjà : les intérêts de l'Etat passent avant tout...


Date de sortie en France : 11 septembre 2013

Date de sortie en DVD et Blu-Ray : 5 janvier 2014

 

Bande-annonce :

 

Publié dans POLICIER

Commenter cet article