GOSPEL HILL

Publié le





Dans une petite ville du Sud des Etats-Unis, le quartier de Gospell Hill est menacé de rachat par un puissant consortium qui désire remplacer les maisons par un terrain de golf pour nantis. Un à un, les propriétaires, pauvres, sont chassés de leur maison. Un comité se monte afin d'empêcher le projet d'aboutir. De plus, l'anniversaire de la mort d'un activiste noir mort il y a plus de trente ans, et dont l'assassin n'a jamais été arrêté, fait ressortir toutes les haines et les non-dits...

Ma critique : Un sujet grave traité avec sérieux et application. Le rythme est très lent, et ne vous attendez pas à un déferlement de violence et de vengeance, mais plutot à la retranscription de la lassitude de ces hommes et ces femmes qui vivent depuis toujours sous le joug de la ségrégation.
Doté d'un très joli casting, il voit figurer notamment Danny Glover (L'arme fatale, La couleur pourpre), Angela Bassett (Boesman & Lena, Strange days), Adam Baldwin (Full métal Jacket, Wyatt Earp), et Samuel L. Jackson (Jumper, Cleaner). L'ambiance est lourde, pesante, et la musique quelque peu lancinante ne fait que rajouter à la tension sourde qui règne tout au long de l'heure quarante de projection. Le dénouement est toutefois un peu décevant, et il aurait été préférable de nous montrer la scène que l'on attend tous, celle de l'assassinat de Peter Malcolm. Un film encore plus sombre qu'il n'y parait.

Date de sortie aux U.S.A. : 03 octobre 2008

Date de sortie en DVD : 10 février 2009

Bande-annonce : CLIQUEZ ICI !!!
 


Publié dans DRAME

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article