IMOGENE Mc CARTHERY

Publié le





Elle est rousse. Elle est écossaise. Elle aime le rugby et la cornemuse. Elle vit à Londres, mais se considère en exil. Elle a un fichu caractère et une sacrée descente au whisky.
Elle s'appelle Imogène McCarthery... du clan des McLeod !
En ce beau jour de mai 1962, Imogène, secrétaire à l'Amirauté, vient une nouvelle fois d'humilier son supérieur hiérarchique. C'est l'esclandre de trop. Dans le bureau de Sir Woolish, le grand patron, Imogène s'attend à être congédiée...
Contre toute attente, elle se voit confier une mission secrète : convoyer les plans d'un nouvel avion de guerre jusqu'à un contact en Ecosse, à Falkland... son village natal !
Quelle coïncidence !... Quel signe du destin !...
Imogène agent secret... Voilà de quoi en remontrer à ces satanés Anglais et faire la fierté de son défunt père.
En montant dans le train qui la ramène au pays, Imogène ignore ce qui l'attend : une machination qui la dépasse, trois agents bolchéviques sans pitié, mais surtout, Samuel Tyler, son grand amour de jeunesse...

Ma critique : Une fois que l'on a intégré le fait que l'humour de cette comédie sympathique est à prendre au second degré, il faut reconnaître que l'on passe un moment agréable. Sur un faux-air de la série des "OSS 117", les aventures de cette Imogène contiennent assez de fraîcheur pour pallier les quelques défauts du scénario. Indéniablement, l'interprétation reste le ciment de ce divertissement. En effet, Catherine Frot (Mon petit doigt m'a dit, Le crime est notre affaire) et Lambert Wilson (Des hommes et des dieux, Dante 01) nous régalent de leur jeu clair et délié. Ils sont accompagnés en cela par la délicieuse Sara Giraudeau (Mémoires d'une jeune fille dérangée, Les caprices d'un fleuve), l'inamovible Michel Aumont (Comme les 5 doigts de la main, la sainte victoire), l'imposant Laurent Gamelon (La maison du bonheur, L'auberge rouge), le lunaire Lionel Abelanski (Safari, Je déteste les enfants des autres !) et la talentueuse Danièle Lebrun (Vidocq, Uranus). Si certains passages sont même à prendre au troisième degré, l'ensemble reste correct et l'humour "so british" tout en retenue est des plus plaisants. Evidemment, ne nous attendez ni à de l'action trépidante ni à des combats épiques, ni même à de la vraisemblance criarde, mais vous ne vous ennuierez pas pour autant, à condition d'adhérer dès les premiers instants à l'ambiance sixties et "britishment" feutrée de ce long métrage.

Date de sortie en France : 05 mai 2010

Date de sortie en DVD et Blu-Ray : 03 novembre 2010

Bande-annonce : CLIQUEZ ICI !!!
 


Publié dans COMEDIE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Palilia 15/11/2010 18:00

hé non je ne l'avais pas vu, pourtant j'en ai lu pas mal !

Corsu61 14/11/2010 20:57

Comme tu as dû le voir dans "En live avec les stars", j'ai eu la chance de le rencontrer deux fois et il est vraiment très disponible et accessible (je l'ai rencontré une fois à Bastia et une fois en Seine-et-marne où il habite). Je trouve d'ailleurs que le confinement dans lequel il est tenu (principalement des seconds rôles) ne rend pas hommage à son talent.

Palilia 14/11/2010 18:08

J'ai vu LE CRIME EST NOTRE AFFAIRE et j'avais bien aimé ce style de film. Je reviens juste sur Laurent GAMELON : j'aime beaucoup cet acteur qu'on avait vu, si je ne m'abuse, dans Le petit théâtre de Bouvard il y a longtemps et qui avait joué dans PROFS.