IRREVERSIBLE

Publié le





Alex et son compagnon Marcus se disputent un peu à une fête organisée par l'un de leurs amis ; elle décide donc de rentrer seule chez elle. Mais sur le chemin du retour, la jeune femme se fait sauvagement violer et rouer de coups dans un tunnel piéton parisien. Marcus et Pierre, l'ancien petit ami d'Alex, décident de la venger...

Ma critique : Ce film est totalement hors des normes conventionnelles. Très violent, insoutenable quelquefois, il nous plonge dans l'univers d'une vengeance sans pitié. Le problème est que la réalisation de Gaspar Noë est dérangeante. Les mouvements incessants de la caméra et le fait de narrer l'histoire à l'envers (on commence par la fin pour arriver au début) sont déroutants. Les effets de caméra donnent le tournis et donnent plus envie de vomir qu'autre chose. La musique est lancinante et pénible et l'on n'a qu'une envie, c'est que cela se termine. Une seule chose sauve ce film de la catastrophe : la scène du viol de Monica Bellucci (Les larmes du soleil, Agents secrets) qui est à la limite du supportable tant elle est criante de vérité. A ne surtout pas mettre sous tous les yeux ! Albert Dupontel (Bernie, Deux jours à tuer) est impeccable et Vincent Cassel (Le pacte des loups, Mesrine) également. Mais c'est tout, hélas...
:
Date de sortie en France : 22 mai 2002
:
Date de sortie en DVD : 18 février 2003
:
Bande-annonce : CLIQUEZ ICI !!!



Publié dans DRAME

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Wedding invitation wording 09/06/2010 07:38

Wedding invitation wordingThis is a really good read for me, Must admit that you are one of the best bloggers I ever saw.Thanks for posting this informative article.

mymp 04/01/2009 12:39

Grand film qui met à cran, et carrément moins putassier dans sa violence que d'innombrables films qui la désacralisent et la rendent d'une banalité affligeante. Là au moins, Noé ne triche pas, son film émeut à la fin, et sous les soi-disants "crasse immonde" et "nauséabond" forcément légitimes devant un tel choc, un diamant noir qu'il faut savoir révéler... Un film d'une telle radicalité et d'une telle honnêteté peut déranger (comme Funny games, Salo...), c'est vrai, de toute façon je ne crois pas que Noé ait cherché le consensus (et c'est tant mieux)...

kschoice 03/01/2009 20:53

Oh que oui il dérange, ne serait-ce que dans sa façon de vouloir créer l'originalité en filmant comme personne ne l'a fait auparavant, et comme personne ne le refera certainement tellement il s'en dégage un chaos sans fondation...car il n'y a pour ma part, visuellement parlant, rien de transcendant dans la réalisation et encore moins dans l'interprétation. Peut-être message il y a, mais noyé sous des tonnes de crasse immonde, il a peine à garder la tête hors d'un foutre poisseux et nauséabond. Je ne vais pas refaire mon article, mais il est clair que ce film me fait toujours autant réagir, tellement il m'a écoeuré.

eelsoliver 26/12/2008 21:08

Cela va peut être te surprendre Corsu mais j'ai bcp aimé irréversible qui ne se résume pas qu'à une simple scène de viol.
je vois ce film sur une réflexion sur ce qui est irréversible, la vie, la violence, la vengeance qui s'entremêlent de façon noire et décadente à l'image de cette caméra qui tourne ds tous les sens.
Après, je comprends que ce film puisse déranger...

locutus57 26/12/2008 20:22

Très décevant comme filmEn effet, des mouvements de caméra qui donnent le tournis. Autrement, j'avais trouvé ce truc filmique beaucoup trop surestimé.