L'AIR DE RIEN

Publié le par corsu61

http://fr.web.img3.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/91/07/02/20288382.jpg

http://fr.web.img2.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/91/07/02/20292058.jpg

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/91/07/02/20292061.jpg

Il y a trente ans, Michel enchaînait les tubes. Aujourd’hui, il collectionne les dettes ! Retiré à la campagne, l’ancien chanteur accumule les retards d’impôts et amendes impayées.
Il y a trente ans, Grégory Morel était bercé au son des succès de Michel. Aujourd’hui huissier de justice, il est mandaté pour le saisir. Mais Grégory ne se sent pas de confisquer les biens de l’ex-idole. Il se met en tête de l’aider à rembourser et entraîne Michel sur les routes d’une improbable tournée. Au fil des concerts et des kilomètres, Grégory et Michel vont, l’air de rien, se découvrir et régler bien d’autres passifs...

 

Ma critique : Cette petite comédie douce/amère est agréable à suivre, bien qu'elle souffre d'un manque de rythme évident. La bonne surprise vient de l'interprétation du duo Michel Delpech/Grégory Montel, absolument parfaits tous les deux. L'histoire, tourné sous forme de faux biopic, va vous emmener dans des tournées à travers le pays, de petites salles polyvalentes en bars karaoké, l'air détaché et faussement je m'en foutiste de Delpech tranchant avec celui de Montel, qui joue un huissier nostalgique, bien décidé à aider l'idole de son défunt père. Entrecoupé de chansons, ce mini road-movie est empreint d'humanisme et de tendresse, voire d'une profonde mélancolie. En tout cas, si vous aimez l'action, passez votre chemin car cette histoire donne la part belle à la lenteur et à l'amertume. Le dénouement laisse le spectateur sur sa faim et c'est dommage car, traité autrement, il aurait fait gagner le film en intensité.

 

Notation/5

 

Date de sortie en France : 07 novembre 2012

Date de sortie en DVD et Blu-Ray : 27 mars 2013

 

Bande-annonce :

 


Publié dans COMEDIE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article