L'ASSASSINAT DE JESSE JAMES PAR LE LACHE ROBERT FORD (The assassination of Jesse James by the coward Robert Ford)

Publié le par corsu61

http://fr.web.img5.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/36/03/95/18805584.jpg

http://fr.web.img1.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/36/03/95/18805580.jpg

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/36/03/95/18787533.jpg

Jesse James fut l'une des premières superstars américaines. On a écrit d'innombrables livres et récits sur le plus célèbre hors-la-loi des Etats-Unis. Fascinants et hauts en couleur, ceux-ci se focalisent le plus souvent sur son image publique et ses exploits... avec un souci tout relatif de la vérité. Ceux que Jesse James pilla, ceux qu'il terrorisa et les familles de ceux qu'il tua ne virent en lui qu'un dangereux criminel. La presse, qui suivit avec passion ses braquages tout au long des années 1870, jetait par contre sur lui et sa bande un regard des plus admiratifs.
Homme du sud, ancien guérillero, Jesse aurait agi au nom d'une cause, noble et tragique : se venger de l'Union qui avait gâché sa vie avant de le marquer dans son corps. Ses concitoyens, de plus en plus urbanisés, de plus en plus coincés et réduits à une vie d'une désolante banalité, voyaient en lui le dernier des aventuriers. Un mythe vivant...
Robert Ford était l'un des plus ardents admirateurs de Jesse. Ce jeune homme idéaliste et ambitieux rêvait depuis longtemps de partager les aventures de son idole. Il était loin de prévoir qu'il entrerait dans l'Histoire comme "le sale petit lâche" qui tuerait Jesse James dans le dos.
Mais qui fut vraiment Jesse James, au-delà du folklore et du battage journalistique ? Et qui fut ce Robert Ford, entré à 19 ans dans le cercle des intimes de Jesse, qui réussirait à abattre chez lui l'homme que poursuivaient les polices de dix Etats ? Comment devinrent-ils amis ? Que se passa-t-il entre eux durant les jours et les heures précédant ce fatal coup de feu qui scellerait leurs destins ?

 

Notation : 17/20

 

Ma critique : Ce film est l'histoire d'un amour déçu, celui de Robert Ford envers son idole : Jesse James. Oubliant les stéréotypes du héros légendaire défenseur des pauvres et mettant totalement de côté son aspect romantique, ce long métrage donne la part belle à une version qui doit être plus proche de la réalité. L'extrême violence du hors-la-loi, son absence de pitié, ses psychoses et son extraordinaire appétit pour les gains faciles, la tension qu'il éprouvait lors de ses "mises au vert", son absence totale de confiance envers ses acolytes et la crainte constantes de ces derniers, tout cela est mis en exergue. Le spectateur découvre la psychologie des personnages aussi bien du côté du "héros" que de celui des complices, le tout dans une ambiance souvent glaciale s'appuyant sur de splendides décors naturels. Pour finir, l'interprétation est impeccable de la part de tous les comédiens, ce qui rend ce divertissement particulièrement réussi.

 

Date de sortie en France : 10 octobre 2007

Date de sortie en DVD et Blu-Ray : 10 mars 2010

 

Bande-annonce :

 

Publié dans WESTERN

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article