L'HOMME QUI RIT

Publié le par corsu61

http://fr.web.img6.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/90/31/86/20258994.jpg

http://fr.web.img2.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/90/31/86/20396870.jpg

http://fr.web.img5.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/90/31/86/20396873.jpg

En pleine tourmente hivernale, Ursus, un forain haut en couleurs, recueille dans sa roulotte deux orphelins perdus dans la tempête : Gwynplaine, un jeune garçon marqué au visage par une cicatrice qui lui donne en permanence une sorte de rire, et Déa, une fillette aveugle.
Quelques années plus tard, ils sillonnent ensemble les routes et donnent un spectacle dont Gwynplaine, devenu adulte, est la vedette. Partout on veut voir ‘L’Homme qui rit’, il fait rire et émeut les foules. Ce succès ouvre au jeune homme les portes de la célébrité et de la richesse et l'éloigne des deux seuls êtres qui l’aient toujours aimé pour ce qu’il est : Déa et Ursus.

 

Notation : 10/20

 

Ma critique : Adapter la célèbre oeuvre de Victor Hugo n'était pas chose facile, et le réalisateur Jean-Pierre Améris s'y est cassé les dents. C'est entièrement sa faute, car il a voulu mélanger les genres au lieu de garder l'âme de ce chef d'oeuvre. En effet, si la première partie reste assez fidèle au roman, la seconde verse dans une sorte d'univers baroque et "Burtonnien" qui déstabilise l'ensemble. Entre poésie et cruauté, Améris hésite longuement et perd son public qui ne sait plus à quel saint se vouer. L'indéniable présence de Gérard Depardieu (Les fugitifs, Mesrine) convient tout à fait à ce style pompeux et presque irréel, mais sied beaucoup moins à Marc-André Grondin (Le caméléon, Bouquet final). Les décors, très serrés, finissent par donner une sensation d'étouffement et aucun plan panoramique ne vient jamais donner une bouffée d'air frais à ce spectacle presque théâtral qui, s'il s'en était tenu au roman, aurait pu être des plus attrayants. "L'homme qui rit" est donc un échec, qui ne doit cependant pas empêcher un autre metteur en scène de s'attaquer à ce monument de la littérature.

 

Date de sortie en France : 26 décembre 2012

Date de sortie en DVD et Blu-Ray : 30 mai 2013

 

Bande-annonce :

 

 

Publié dans DRAME

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article