LA BELLE ET LA BETE

Publié le par corsu61

http://fr.web.img3.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/13/12/18/10/01/110035.jpg

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/210/201/21020161_20130717110053053.jpg

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/210/201/21020160_20130717110052741.jpg

 

 

1810. Après le naufrage de ses navires, un marchand ruiné doit s’exiler à la campagne avec ses six enfants. Parmi eux se trouve Belle, la plus jeune de ses filles, joyeuse et pleine de grâce.

Lors d’un éprouvant voyage, le Marchand découvre le domaine magique de la Bête qui le condamne à mort pour lui avoir volé une rose.

Se sentant responsable du terrible sort qui s’abat sur sa famille, Belle décide de se sacrifier à la place de son père. Au château de la Bête, ce n’est pas la mort qui attend Belle, mais une vie étrange, où se mêlent les instants de féerie, d’allégresse et de mélancolie.

Chaque soir, à l’heure du dîner, Belle et la Bête se retrouvent. Ils apprennent à se découvrir, à se dompter comme deux étrangers que tout oppose. Alors qu’elle doit repousser ses élans amoureux, Belle tente de percer les mystères de la Bête et de son domaine.

Une fois la nuit tombée, des rêves lui révèlent par bribes le passé de la Bête. Une histoire tragique, qui lui apprend que cet être solitaire et féroce fut un jour un Prince majestueux.

Armée de son courage, luttant contre tous les dangers, ouvrant son coeur, Belle va parvenir à libérer la Bête de sa malédiction. Et se faisant, découvrir le véritable amour.

 

Notation : 13,5/20

Ma critique : Même si visuellement, cette nouvelle version de "La belle et la bête" est magnifique, elle manque toutefois d'humanité. En effet, à tout vouloir miser sur une esthétique parfaite, le réalisateur Christophe Gans en a oublié un élément essentiel : la psychologie de la bête. A ce titre, on est obligés de constater qu'on nous sert le service minimum et que cette bête n'offre au spectateur qu'une sympathie toute relative. On n'a pas particulièrement d'attirance pour elle et le héros du film en serait presque la belle. C'est dommage car on ne sait pratiquement jamais ce que la bête ressent, si elle souffre, si elle est tourmentée, et cela gâche un peu le spectacle. Hormis cela, ce dernier est tout à fait poétique et agréable à suivre (malgré un manque de rythme pendant la première partie), et la photographie est sublime. Les effets spéciaux sont bons (surtout la bataille avec les géants) et les plus jeunes regretteront le manque de place fait aux petits chiens si mignons... L'interprétation est bonne et l'on quitte la salle en ayant vu un joli spectacle, mais qui manque toutefois d'émotions...

 

Date de sortie en France : 12 février 2014

Date de sortie en DVD et Blu-Ray : 26 juin 2014

 

Bande-annonce :

 


Publié dans FANTASTIQUE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article