LA MAISON DES OTAGES (The desperate hours)

Publié le par corsu61

http://media.senscritique.com/media/000005788058/source_big/La_Maison_des_otages.jpg

http://image.toutlecine.com/photos/m/a/i/maison-des-otages-1955-07-g.jpg

http://www.filmnoirfile.com/wp-content/uploads/2013/08/dh11.png

Trois malfaiteurs évadés se refugient chez une paisible famille americaine, les Hilliard, et prennent en otage Madame Hilliard et son fils Ralphie. Dan Hilliard, pour protéger sa famille, continue ses activites mais peu à peu la situation se dégrade. De plus, la police finit par découvrir la cache des gangsters et décide de cerner la maison. Dan Hilliard réclame alors une derniere chance avant l'assaut final : quelques minutes de sursis pour essayer de sauver lui-même sa femme et son petit garcon...

 

Notation : 15/20

 

Ma critique : "La maison des otages" est un très bon polar hollywoodien des années 50. Techniquement, ce film est parfait. La musique est bonne, la mise en scène très précise, mais c'est surtout au niveau de la lumière et de la photographie que se situe l'excellence. Les jeux d'ombres sont parfaits et l'élégance du tout font de ce film un modèle du genre. Côté scénario, l'ensemble reste assez basique avec des personnages typiques, notamment au niveau des malfaiteurs (les deux frères et la brute épaisse), et la famille américaine tranquille et idéale met en avant la traditionnelle image d'épinal. L'interprétation pourra sembler un peu vieillotte, mais la star Humphrey Bogart (Casablanca, Key Largo) tient bon la barre et campe ici un personnage intéressant. Ce polar mérite donc de s'y attarder pour revivre un peu de la qualité artistique et de l'élégance du cinéma d'antan.

 

Date de sortie en France : 16 mars 1956

Date de sortie en DVD et Blu-Ray : 25 octobre 2006

 

Bande-annonce :

 

Publié dans POLICIER

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article