LE CROCODILE DU BOTSWANGA

Publié le par corsu61

http://fr.web.img4.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/13/12/16/11/51/058213.jpg

http://fr.web.img6.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/14/01/16/17/21/081475.jpg

http://fr.web.img5.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/14/01/16/17/21/092100.jpg

Leslie Konda, jeune footballeur français talentueux, repéré à son adolescence par Didier, un agent de faible envergure qui a su le prendre sous sa coupe, vient de signer son premier contrat d’attaquant dans un grand club espagnol. Dans le même temps, sa notoriété grandissante et ses origines du Botswanga, petit état pauvre d’Afrique centrale, lui valent une invitation par le Président de la République en personne : Bobo Babimbi, un passionné de football, fraîchement installé au pouvoir après un coup d’état militaire. Leslie se rend donc pour la première fois dans le pays de ses ancêtres accompagné par Didier pour être décoré par le Président Bobo qui s’avère rapidement, malgré ses grands discours humanistes, être un dictateur mégalomane et paranoïaque sous l’influence néfaste de son épouse. À peine ont-ils débarqué que Bobo conclut un deal crapuleux avec Didier : faire pression sur son joueur afin que celui-ci joue pour l’équipe nationale : les Crocodiles du Botswanga…

 

Notation : 10/20

 

Ma critique : Malgré toute l'énergie déployée par le duo Thomas N'Gijol/Fabrice Eboué, la sauce ne prend pas, contrairement à leur précédent "Case départ". Trop de défauts jalonnent ce long métrage, à commencer par les gags qui sont lourds et plutôt basiques. On sourit quelquefois, on ne rit jamais, et les clichés sont nombreux et totalement prévisibles. Malgré les allusions faites au parti d'extrême droite français, au totalitarisme et à toutes les formes de dictatures, le trait est beaucoup trop forcé pour pouvoir atteindre le public. On a l'impression d'assister à un long sketch mettant à mal le colonialisme, mais interprété avec la finesse d'un scénario écrit pour une fête de patronage. Certes, il reste la bonne humeur ambiante, mais c'est bien loin de suffire pour faire un bon film. A mon avis, les acteurs se sont plus fait plaisir à jouer que les spectateurs à visionner... Aussi, si vous voulez voir les principaux "gags", visionnez la bande-annonce, ils y sont tous. Une grosse déception pour ma part.

 

Date de sortie en France : 19 février 2014

Date de sortie en DVD et Blu-Ray : 19 juin 2014

 

Bande-annonce :

 


Publié dans COMEDIE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article