LES CHEVAUX DE DIEU

Publié le par corsu61

http://fr.web.img1.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/90/57/47/20444528.jpg

http://fr.web.img3.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/95/65/92/20459751.jpg

http://fr.web.img1.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/90/57/47/20103050.jpg

Yassine a 10 ans lorsque le Maroc émerge à peine des années de plomb. Sa mère, Yemma, dirige comme elle peut toute la famille. Un père dépressif, un frère à l'armée, un autre presque autiste et un troisième, Hamid, petit caïd du quartier et protecteur de Yachine. Quand Hamid est emprisonné, Yachine enchaîne les petits boulots. Pour les sortir de ce marasme où règnent violence, misère et drogue, Hamid, une fois libéré et devenu islamiste radical pendant son incarcération, persuade Yachine et ses copains de rejoindre leurs "frères". L'Imam Abou Zoubeir, chef spirituel, entame alors avec eux une longue préparation physique et mentale. Un jour, il leur annonce qu'ils ont été choisis pour devenir des martyrs…

 

Notation : 15/20

 

Ma critique : Ce film est intéressant sur bien des points. Tout d'abord, ce n'est pas un film sur la religion, mais plutôt une évocation d'un pan de la société marocaine. Elevés dans des bidonvilles, sans repères parentaux et dans une violence quasi-permanente, exclus du système éducatif et souvent livrés à eux-mêmes, ces jeunes futurs martyrs ne trouvent une oreille attentive qu'auprès de manipulateurs religieux, bien décidés à transformer leurs ouailles en armes fatales. Le spectateur suit donc cette lente descente vers l'inéluctable... C'est très bien fait et parsemé de scènes parfois choquantes (le viol entre mineurs par exemple). Tout est évoqué, que ce soit les rapports entre membres d'une même famille, le meurtre dissimulé, les relations avec les femmes,l'homosexualité... Certains dialogues sont très crus (principalement durant l'épisode évoquant leur jeunesse) et le dénouement est à la hauteur du film, même s'il n'est finalement qu'habilement évoqué. Quelques petites ruptures de rythme parsèment ce divertissement, mais elles sont trop courtes pour déconnecter le spectateur d'une histoire qui se veut réaliste et crue. Un bon film qui a le mérite de traiter un sujet délicat...

 

Date de sortie en France : 20 février 2013

Date de sortie en DVD et Blu-Ray : 15 août 2013

 

Bande-annonce :

 

Publié dans DRAME

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article