LES DENTS DE LA NUIT

Publié le par corsu61

http://fr.web.img5.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/66/79/22/18956754.jpg

http://fr.web.img3.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/66/79/22/18957010.jpg

http://fr.web.img2.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/66/79/22/18957006.jpg

Sam, Prune et Alice sont trois amis squatteurs de soirées. Le jour où ils dénichent des invitations pour la très mystérieuse Nuit Médicis, ils pensent avoir décroché le gros lot... Ils déchanteront vite en découvrant que leurs hôtes sont des vampires et que tous les invités sont là pour leur servir de BUFFET !!!
S'il a été très difficile d'y rentrer... il va s'avérer quasiment impossible d'en sortir !
Dès lors, nos trois comparses tenteront de s'échapper par tous les moyens, entraînant dans leur fuite, Edouard, indécrottable boulet, Krinine, dentiste pour stars et Jessica, femme de mafieux au QI désastreux...

 

Notation : 13/20

 

Ma critique : Ce film est sympathique à suivre, plutôt bien rythmé et son humour est décapant. Le problème, c'est que son genre est difficile à cerner car il part dans tous les sens, et le spectateur peut s'en trouver désarçonné. C'est un peu du n'importe quoi et le méli-mélo de gags en tous genres ne possède pas de véritable lien. Cela ressemblerait un peu au style "Y'a t-il un pilote dans l'avion" version française, avec les vampires comme fil conducteur. Les personnages sont hétéroclites, mais c'est surtout celui tenu par la ravissante Hélène De Fougerolles (Le raid, Tricheuse) qui remporte les suffrages grâce à sa folie et son auto-dérision. Quelques dialogues sont très amusants et les maquillages sont efficaces, mais hélas, certains gags tombent à plat et font retomber la dynamique du moment. Ce film n'est donc qu'une moitié de réussite, et c'est dommage car on sent qu'il y avait là un fort potentiel de pur divertissement.

 

Date de sortie en France : 06 août 2008

Date de sortie en DVD et Blu-Ray : 18 février 2009

 

Bande-annonce :

 

Publié dans COMEDIE

Commenter cet article