LOVE HAPPENS

Publié le

LOVE HAPPENS
LOVE HAPPENS
LOVE HAPPENS
Un veuf décide d'écrire un livre sur le travail de deuil. L'ouvrage est un succès et fait passer son auteur pour une sorte de gourou. Lors de l'un de ses séminaires, il tombe amoureux d'une femme, et se rend alors compte qu'il n'a pas surmonté la perte de sa femme...
 
Notation : 11/20

Ma critique : Après une première moitié que l'on ne peut qualifier que de très moyenne, la seconde devient un peu meilleure. Si la présentation des personnages et la démonstration des talents persuasifs de Burke, interprété par Aaron Eckart (The Dark knight le chevalier noir, Le gout de la vie), donne au film un rythme d'une lenteur et d'une platitude conséquente, l'arrivée du personnage d'Éloïse, campée par une Jennifer Aniston (Marley et moi, Ce que pensent les hommes) qui nous livre le minimum syndical et qui s'acharne à nous faire du...Jennifer Aniston, nous sort un peu de notre torpeur. L'irruption soudaine d'une pléiade de sentiments donnent enfin vie à ce spectacle qui semblait définitivement voué à l'échec. Mais la solution ne vient pas des deux acteurs principaux. Elle vient plutôt du personnage de Walter, interprété par un excellent John Carroll Lynch (Gran Torino, Nos souvenirs brulés). La dernière scène tant attendue arrachera quelques larmes aux plus sensibles, mais sera gâchée comme d'habitude par la déplorable manie qu'ont les américains de faire applaudir tout le monde à chaque scène touchante. Cela devient franchement énervant et cela ruine définitivement les efforts que fait réalisateur Brandon Camp pour se sortir d'une romance mélodramatique qui n'aura jamais franchement décollé...

Date de sortie en Belgique : 18 novembre 2009

Date de sortie en DVD : 23 février 2010

Bande-annonce :

 

Publié dans ROMANCE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article