MANIAC

Publié le par corsu61

http://fr.web.img3.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/90/71/19/20323482.jpg

http://fr.web.img4.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/90/71/19/20328712.jpg

http://fr.web.img1.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/90/71/19/20118136.jpg

Dans les rues qu'on croyait tranquilles, un tueur en série en quête de scalps se remet en chasse. Frank est le timide propriétaire d'une boutique de mannequins. Sa vie prend un nouveau tournant quand Anna, une jeune artiste, vient lui demander de l'aide pour sa nouvelle exposition. Alors que leurs liens se font plus forts, Frank commence à développer une véritable obsession pour la jeune fille. Au point de donner libre cours à une pulsion trop longtemps réfrénée - celle qui le pousse à traquer pour tuer...

 

Notation : /5

 

Ma critique : Remake du célèbre film des années 80, cet opus met en scène un Elijah Wood (Le seigneur des anneaux, Hooligans) bien loin du gentil Frodon qui l'a rendu célèbre. Enfin... quand je dis "mettre en scène", ce n'est qu'un tiers vrai. En effet, on ne voit l'acteur que peu de temps car le spectateur est constamment installé dans la peau du prédateur. C'est donc filmé comme si vous étiez à la place des yeux du tueur, ce qui n'est pas inintéressant. Les passages gores sont vraiment sanguinolents et pas grand chose ne vous sera épargné (pas même le vomi...). D'entrée de jeu, vous serez confrontés au dépecage d'une victime et cela semble donner le ton pour le reste de la projection. Or, ce n'est pas tout à fait le cas car l'ensemble se veut répétitif (on finit par tourner en rond) et la vie du jeune Frank n'est pas assez creusée pour que l'on puisse vraiment adhérer à sa souffrance perpétuelle. De plus, le réalisateur Frank Khalfoun manque un peu d'originalité en incorporant, lors d'une scène de meurtre, la même musique qu'écoute le tueur en série dans "Le silence des agneaux"... Bref, vous n'allez assister qu'à des scènes de "chasse", tout au long de l'heure et demie de projection, et l'ensemble manque cruellement de profondeur... Deux étoiles et demies.

 

Date de sortie en France : 02 janvier 2013

Date de sortie en DVD et Blu-ray : 03 juillet 2013

 

Bande-annonce :

 


Publié dans HORREUR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article