MES HEROS

Publié le par corsu61

http://fr.web.img2.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/88/96/27/20282842.jpg

http://fr.web.img4.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/88/96/27/20249823.jpg

http://fr.web.img3.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/88/96/27/20249831.jpg

Maxime est un chef d’entreprise qui fait des heures supplémentaires pour sauver sa compagnie d’ambulances au risque de sacrifier sa femme et ses enfants. Apprenant que sa mère est en garde à vue, il va la sortir de prison… et se le fait aussitôt reprocher. Olga, sa mère, est en effet une femme de caractère. Il apprend qu’elle s’est à nouveau disputée avec son père et décide de la ramener chez elle. C’est l’occasion pour Maxime de passer un week-end loin de ses responsabilités. Chez ses parents, deux sexagénaires qui, depuis quarante ans, s’aiment autant qu’ils s’engueulent. Cette parenthèse joyeuse dans une vie agitée est l’occasion pour le fils de se rappeler d’où il vient. La vie a beau être éphémère et injuste elle peut aussi être envisagée comme une suite de petits bonheurs.
D’autant plus qu’ils ont un invité…

 

Ma critique : Malgré le casting : Gérard Jugnot (Les bronzés, Les choristes) et Josiane Balasko (Les bronzés, Le père noël est une ordure), ne vous attendez pas à rire à gorge déployée. En effet, ce film est plus basé sur les sentiments que sur la franche rigolade. On retrouve une ambiance à la Jean Becker, fondée sur les rapports humains et la douceur de vivre dans nos campagnes. Seulement n'est pas Becker qui veut, et le déferlement pesant de bons sentiments et de mimiques emplies de bonté ne suffisent pas à faire un bon film. Balasko et Jugnot ne sont visiblement pas très à l'aise dans leurs rôles et il n'y a vraiment que Clovis Cornillac (Poltergay, Radiostars) pour être crédible. Les clichés sont nombreux, tous plus ampoulés les uns que les autres, et même les personnages des gendarmes sont surfaits. Le message traditionnel à la limite de la démagogie se fait de plus en plus pressant au fil des minutes, et cela finit par devenir pénible. Ajoutez à tout cela un scénario pas très intéressant et un dénouement qui se termine en queue de poisson, et vous obtenez un film qui n'a pas grand intérêt. Vous pouvez aisément faire l'impasse.

 

Notation : /5

 

Date de sortie en France : 12 décembre 2012

Date de sortie en DVD et Blu-Ray : 17 avril 2013

 

Bande-annonce :

 


Publié dans COMEDIE DRAMATIQUE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article