NOS PIRES VOISINS (Neighbors)

Publié le par corsu61

http://fr.web.img2.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/14/06/02/11/56/423949.jpg

http://fr.web.img3.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/14/05/26/14/05/347550.jpg

http://fr.web.img4.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/14/05/26/14/06/275613.jpg

À première vue, les jeunes parents que sont Mac et Kelly Radner vivent le parfait rêve américain,avec leur adorable petite Stella et une maison fraîchement (et difficilement) acquise dans un charmant quartier résidentiel. Ce qui n’empêche pas les jeunes trentenaires de se considérer toujours aussi hype et cool. Pourtant, cette nouvelle étape, dans la vie de ces fêtards pas tout à fait repentis, va s’avérer délicate à gérer et les obliger à négocier leur entrée dans un âge adulte pleinement assumé. Quand ils découvrent que leurs nouveaux voisins ne sont autres que les membres fervents et débridés d’une confrérie étudiante, menés par le charismatique Teddy, ils essaient d’abord de s’assurer leur sympathie et leur respect, en tirant le meilleur de cette situation quelque peu inconfortable. Mais la fiesta et les frasques incessantes des étudiants poussent le couple à se montrer plus virulent pour protéger leur territoire et leur tranquillité, et ce qui n’était que des enfantillages dégénère rapidement en un conflit épique de générations...

 

Notation : 10/20

 

Ma critique : Cette comédie potache est bien loin de tenir toutes ses promesses. Certes, avec Seth Rogen (Maman j'ai raté ma vie, C'est la fin) on ne s'attend pas à de la grande finesse, mais là, on est comblé au delà de toutes nos espérances... L'humour est souvent vulgaire, fin comme du gros sel et très porté sous la ceinture. Le conflit générationnel est traité de manière brute et sans finesse et on ne peut pas dire que les gags soient franchement hilarants. On sourit quelquefois, on ne rit jamais, et il n'y a guère que le rythme plutôt nerveux et la bande originale pour tenir le film à flot. Les quelques surprises disséminées ça et là n'en sont pas et la plastique de Zach Efron (Le secret de Charlie, The lucky ones) est souvent mise à contribution, sans doute pour maintenir éveillée la gente féminine... Le dénouement est expédié à la vitesse grand V, sans doute parce que le réalisateur Nicholas Stoler se trouvait à court d'idées...Bref, ce divertissement est plutôt lourd et typiquement américain dans sa conception.

 

Date de sortie en France : 06 aout 2014

Date de sortie en DVD et Blu-Ray : Prochainement

 

Bande-annonce :

 

Publié dans COMEDIE

Commenter cet article