PACIFIC RIM

Publié le par corsu61

http://fr.web.img3.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/210/081/21008109_20130524124818714.jpg

http://fr.web.img6.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/210/160/21016023_20130627113055493.jpg

http://fr.web.img2.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/210/160/21016021_20130627113050508.jpg

Surgies des flots, des hordes de créatures monstrueuses venues d’ailleurs, les «Kaiju», ont déclenché une guerre qui a fait des millions de victimes et épuisé les ressources naturelles de l’humanité pendant des années. Pour les combattre, une arme d’un genre nouveau a été mise au point : de gigantesques robots, les «Jaegers», contrôlés simultanément par deux pilotes qui communiquent par télépathie grâce à une passerelle neuronale baptisée le «courant». Mais même les Jaegers semblent impuissants face aux redoutables Kaiju.
Alors que la défaite paraît inéluctable, les forces armées qui protègent l’humanité n’ont d’autre choix que d’avoir recours à deux héros hors normes : un ancien pilote au bout du rouleau et une jeune femme en cours d’entraînement  qui font équipe pour manoeuvrer un Jaeger d’apparence obsolète. Ensemble, ils incarnent désormais le dernier rempart de l’humanité contre une apocalypse de plus en plus imminente…

 

Notation : 14/20

 

Ma critique : Ce film n'est ni intelligent, ni crédible, ni passionnant, mais il rassemble un tel florilège d'effets spéciaux qu'il évite soigneusement de nous ennuyer. Mélange assez cocasse de plusieurs longs métrages ("Real Steel"pour les bagarres de robots, "Blade runner" pour l'ambiance sombre et pluvieuse, "Transformers" pour la variété des machines et "Godzilla" pour les monstres et le côté asiatique, "Pacific Rim" nous en met donc plein les yeux pendant toute la durée de ce spectacle haut en couleurs et permet à la machine hollywoodienne de tourner à plein régime. Cependant, ni les dialogues plutôt mièvres, ni l'interprétation surjouée des acteurs principaux, ni l'invraisemblance de certains passages ne permettent de classer ce film dans la catégorie des franches réussites. Les amateurs d'action, quant à eux, seront aux anges (même si quelquefois on se demande qui frappe qui, tant certaines scènes sont brouillonnes), et les énormes moyens mis à disposition du réalisateur Guillermo del toro permettent au spectateur de s'en prendre plein les yeux et les oreilles. C'est donc sympathique, attrayant et cocasse, mais cela manque cruellement de précision et de profondeur.

 

Date de sortie en France : 17 juillet 2013

Date de sortie en DVD et Blu-Ray : 20 novembre 2013

 

Bande-annonce :

 


Publié dans SCIENCE-FICTION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article