27 ROBES (27 dresses)

Publié le

27 Dresses (2008) Poster

27 robes - Katherine Heigl27 robes - Katherine Heigl et James Marsden

Jane a toujours été plus douée pour prendre soin du bonheur des autres que du sien. Toute sa vie, elle s'est évertuée à rendre ses proches heureux, et les 27 robes de demoiselle d'honneur qui remplissent son armoire sont autant de preuves de son dévouement.
Lors d'une soirée mémorable, Jane parvient à faire la navette entre deux réceptions de mariage, l'une à Manhattan, l'autre à Brooklyn, sous les yeux ébahis de Kevin, un journaliste qui réalise que l'histoire de cette accro aux mariages pourrait lui apporter la gloire qu'il espère tant.
Pour compliquer les choses, la vie parfaitement réglée de Jane est bouleversée par l'arrivée de sa petite soeur, Tess. George, le patron de Jane, tombe très vite sous le charme de Tess, et cette dernière demande tout naturellement à sa soeur d'organiser leur mariage. Mais cette fois, les choses se compliquent, car Jane est elle-même secrètement amoureuse de George...

Ma critique : Tous les clichés de la comédie romantique sont réunis dans ce film à l'eau de rose. Les rebondissements sont prévisibles, et la fin est d'une évidence absolue dès les premières minutes. On a l'impression d'avoir vu ce film des dizaines de fois et l'on se demande au début si l'on pourra aller jusqu'au bout... Mais grâce à une très bonne bande son, à la grâce de Katherine Heigel (Piège à grande vitesse, Grey's anatomy) et au charme de James Marsden (X-Men, Superman returns), cette comédie romantique se regarde sans déplaisir. La teinte d'humour insérée çà et là nous amuse quelquefois et l'on se prend au jeu pour finalement passer une soirée somme toute relaxante et agréable.

Date de sortie en France : 23 avril 2008

Bande-annonce : http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18804275&cfilm=127189.html



Publié dans ROMANCE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ashtray-girl7 10/05/2008 22:37

Tu sais, je crois que l'immense majorité des gens ayant vu le film ont eu la même réaction, que tu as très bien décrite: la sensation d'avoir vu et revu ce film sans pourtant l'avoir encore regardé! C'est très convenu, sans surprises. Mais, le charme du casting opérant, ça se laisse effectivement déguster sans déplaisir.