LA ROUTE (The road)

Publié le par corsu61



http://www.31eme.fr/IMG/jpg/la-route-3.jpg

Il y a maintenant plus de dix ans que le monde a explosé. Personne ne sait ce qui s'est passé. Ceux qui ont survécu se souviennent d'un gigantesque éclair aveuglant, et puis plus rien. Plus d'énergie, plus de végétation, plus de nourriture... Les derniers survivants rôdent dans un monde dévasté et couvert de cendre qui n'est plus que l'ombre de ce qu'il fut. C'est dans ce décor d'apocalypse qu'un père et son fils errent en poussant devant eux un caddie rempli d'objets hétéroclites - le peu qu'ils ont pu sauver et qu'ils doivent protéger. Ils sont sur leurs gardes, le danger guette. L'humanité est retournée à la barbarie. Alors qu'ils suivent une ancienne autoroute menant vers l'océan, le père se souvient de sa femme et le jeune garçon découvre les restes de ce qui fut la civilisation. Durant leur périple, ils vont faire des rencontres dangereuses et fascinantes. Même si le père n'a ni but ni espoir, il s'efforce de rester debout pour celui qui est désormais son seul univers...

Ma critique : Un film apocalyptique. Dans un monde redevenu sauvage, il ne reste que très peu de places pour l'humanité au sens propre du terme. Avec une formidable interprétation de Viggo Mortensen (Les promesses de l'ombre, Le seigneur des anneaux) et du jeune Kodi Smith-McPhee (ça va pas être facile à retenir comme nom...), cette histoire va vous plonger dans un monde gris, glacial et violent, dans lequel les protagonistes n'ont qu'un but principal : survivre en trouvant de la nourriture. Plus de végétation ni de ciel bleu, mais des couleurs ternes et fades, ce qui accentue cette impression de malaise qui nous prend dès les premières minutes. Le réalisateur John Hillcoat s'est également entouré de Charlize Théron (Monster, Hancock), Robert Duvall (Open range, Le parrain) et Guy Pearce (The proposition, Trahison), et, en leur donnant des rôles épisodiques, il coupe astucieusement le rythme quelquefois un peu lent de ce road-movie. Les flashbacks, parsemés çà et là, nous aident à comprendre la motivation de ce père qui se bat pour la survie, mais sans autre but précis. Quelques scènes de violence, dont certaines à la limite du gore, sont à noter, et malgré une scène assez incompréhensible (pourquoi quitter un abri bourré de nourriture pour se relancer sur la route ??), ce long métrage reste très intéressant et nous livre une vision très glauque et amère de l'être humain. En tout cas, un des meilleurs films post-apocalyptiques qu'il m'ait été donné de voir. A ne pas visionner si vous êtes dépressif...

Date de sortie en France : 02 Décembre 2009

Date de sortie en DVD : 04 mai 2010

Notation : /5

Bande-annonce :




Publié dans SCIENCE-FICTION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Silice 20/01/2010 17:46

J'ai trouvé ce film sublime mais j'ai eu du mal à m'en remettre pendant des semaines, j'y ai songé. Mais magnifique et Viggo mérioterait un prix d'interprétation pour sa prestation !